Portage salarial : relation tripartite entre un travailleur salarié, une entreprise cliente et une entreprise de portage salarial

À la croisée entre les statuts de salarié et d’entrepreneur, le portage salarial est une forme d’emploi qui fait de plus en plus d’adeptes. Il met en jeu trois différentes parties : un prestataire qui est le salarié porté, une entreprise cliente et une entreprise de portage salarial. Chacune d’elle joue un rôle important dans cette relation tripartite bénéfique à tous.

Si le portage salarial connaît depuis quelques années une percée fulgurante, c’est bien en raison des nombreux avantages qu’il propose. Avant d’en présenter quelques-uns, découvrons d’abord ce qu’est le portage salarial et son fonctionnement pratique.

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial est une forme d’emploi flexible et hybride dont le principe de base est de convertir une activité professionnelle indépendante en un emploi indépendant. En effet, il s’agit d’un statut qui permet de développer une activité professionnelle indépendante, tout en conservant la couverture sociale d’un salarié classique.

Créée de manière confidentielle au milieu des années 80, cette forme de travail est en plein essor depuis quelques années. Elle fait intervenir :

  • Une entreprise de portage salarial ;
  • Le salarié porté ;
  • Une entreprise cliente.

Au sein de cette relation tripartite, le salarié de l’entreprise de portage assurera une mission pour un client qui payera l’entreprise. En retour, l’entreprise de portage se chargera de rémunérer le salarié ayant pris en charge la mission. Ces dernières années ont vu naître de nombreuses sociétés de portage. Parmi elles, CEGELEM en est l’un des leaders de ce vaste marché.

Elle fait profiter à de nombreux experts les atouts d’un compromis entre le salariat et l’indépendance. Vous pouvez accéder au service de cette société de portage salarial en cliquant ici.

Comment fonctionne le portage salarial ?

Le portage salarial est une forme d’emploi intégré au Code du travail depuis 2008. Il bénéficie depuis le 1er juillet 2017 d’une branche professionnelle et d’une convention collective. L’activité de chaque partie prenante de cette relation est régie par un contrat.

La société de portage

L’entreprise de portage est une structure habilitée à offrir des contrats de travail en portage salarial. Elle justifie d’un certain nombre de conditions et d’obligations ayant permis son habilitation. Au cœur de cette relation tripartite, la société de portage embauche, verse le salaire et accompagne au besoin le salarié. Elle se charge également de verser les cotisations sociales au salarié porté. Ce dernier est lié à la société par un contrat de travail en CDD ou en CDI.

Le prestataire ou le salarié porté

Professionnel qualifié, il doit jouir de compétences avérées dans son domaine et avoir l’autonomie nécessaire pour rechercher des clients et négocier les conditions d’exécution de sa prestation. Rattaché à l’entreprise de portage par un contrat, il exécute sa prestation auprès des clients qu’il trouve.

Le professionnel en portage salarial réalise le travail confié selon le cahier des charges établi et rend compte de son activité au moins une fois par mois à l’entreprise. En contrepartie, il verse une partie de son chiffre d’affaires à l’entreprise de portage sous forme de frais de gestion.

L’entreprise cliente

Qu’elle soit une entreprise, une administration ou une collectivité locale, elle doit recourir à la société de portage uniquement dans les conditions prévues par le législateur. Cette entreprise cliente signe un contrat commercial avec la société de portage. Cependant, la nature et le prix de la prestation sont négociés avec le salarié porté.

Une fois l’entente trouvée, l’entreprise cliente doit verser le prix de la prestation à la société de portage. En outre, le fonctionnement du portage salarial se rapproche de celui d’un salarié classique. Cette nouvelle forme d’emploi présente moult avantages.

Quels sont les avantages du portage salarial ?

Le monde professionnel est en perpétuelle alternance. De nouvelles formes d’emploi naissent au jour le jour. S’il fallait autrefois choisir entre le salariat et le freelance, il est aujourd’hui possible de profiter des atouts qu’offrent ces deux modes de travail. En effet, le portage salarial rompt cette dichotomie en offrant à la fois la sécurité sociale et la liberté. En voici quelques atouts.

Portage salarial : un statut qui allie souplesse du travail indépendant et protection du salariat

C’est le point fort de ce statut. Le portage salarial permet au salarié de jouir d’une plus grande autonomie dans l’exercice de son travail. Il détermine seul son offre et négocie son prix. De même, il décide en accord avec l’entreprise des modalités d’exécution et d’organisation de la mission à lui confiée. Ainsi, il profite d’une très grande indépendance dans l’exécution de ses tâches.

Malgré qu’il est le seul décisionnaire de ses missions, le salarié porté profite de l’ensemble des avantages du statut de salarié. Il bénéficie entre autres :

  • Des cotisations retraite ;
  • Des congés payés ;
  • Une assurance chômage ;
  • D’une assurance responsabilité civile professionnelle ;
  • D’une mutuelle complémentaire d’entreprise, etc.

En d’autres termes, il est couvert par une protection sociale complète habituellement réservée aux salariés.

Portage salarial : un statut qui allie vie personnelle et professionnelle

Le portage salarial est une forme d’emploi qui permet de profiter de sa vie et de ses passions. C’est une excellente option pour tous ceux qui souhaitent accorder un peu de temps à leur famille ou à d’autres choses importantes. En effet, le portage salarial permet au salarié porté de s’organiser comme bon lui semble en fonction de sa charge de travail et de ses envies.

Il est le seul à décider de quand il travaille, d’où il travaille et surtout de ses horaires de travail. C’est donc un statut qui lui permet d’associer sans aucune difficulté sa vie professionnelle à sa vie personnelle.

Portage salarial : un statut qui permet de se consacrer à son activité

Opter pour le portage salarial est aussi une excellente alternative pour se consacrer au cœur de son métier. En effet, le salarié porté n’a pas à s’occuper de la gestion administrative de son activité. Tout est pris en compte par la société de portage. Cette dernière prend en charge :

  • La création de l’entité juridique nécessaire à l’exercice du métier ;
  • La facturation et l’encaissement ;
  • L’établissement d’un contrat commercial avec la société cliente ;
  • Le suivi de la comptabilité, etc.

Libéré de ces tâches chronophages, le salarié porté n’aura que la réussite de sa mission comme seule obligation.

Entreprises technologies
Entreprises technologies
Bonjour, je m'appelle Melwynn et je suis rédacteur web. J'ai 44 ans et j'ai une passion pour l'écriture et la création de contenus. Sur mon site La Revue Tech , vous trouverez des articles, des guides et des conseils sur les nouvelles technologies pour améliorer votre présence en ligne grâce à une communication efficace et percutante. Bienvenue dans mon le monde des innovations et découvertes technologiques.
SEO 2023

Tendance

indicateur E reputation
Plus d'informations sur ce sujet
Autres sujet

L’impact des langages de programmation sur l’ère numérique

Les langages de programmation font partie des nombreux outils de base de la technologie de l’ère numérique actuelle. Que ce...

La révolution SuperWheel : Un système d’assistance sans électricité pour le vélo

Le secret de la SuperWheel et ses bases physiques Simon Chan, l'inventeur de la SuperWheel, a réussi à mettre...

Suunto Race détrône Garmin : le choc des titans dans l’univers des montres sportives avec des technologies avancées

Suite à la sortie de la montre de sport Suunto Race au début de l'automne, les regards se...

Révolutionner l’achat en ligne avec le comparateur de prix pour des décisions éclairées et durables

Seerkle, le nouveau comparateur produit Trouver le bon produit en ligne est souvent comparé à chercher une aiguille dans...