Microsoft Azure Functions : code événementiel sans infrastructure

Microsoft Azure Functions est une solution de Function as a Service (FaaS) qui permet aux développeurs de se concentrer uniquement sur le code, tout en déléguant la gestion des infrastructures sous-jacentes à Microsoft Azure.

Pour les applications modernes nécessitant un traitement d’événements rapide et évolutif, Azure Functions offre un modèle de calcul simplifié et efficace. Cet article explore les différents aspects de cette technologie innovante.

Ce que vous devez retenir de Microsoft Azure Functions :

  • 💻 Microsoft Azure Functions permet aux développeurs d’exécuter du code en réponse à des événements sans gérer l’infrastructure.
  • 📈 La scalabilité automatique garantit des ressources suffisantes pour répondre aux besoins sans intervention manuelle.
  • 🔧 Azure Functions s’intègre avec Azure DevOps et d’autres services Azure pour créer des solutions complexes sans écrire beaucoup de code.
  • 🛡️ Les fonctions offrent une flexibilité, une sécurité avancée et réduisent les coûts d’infrastructure pour les entreprises

Lire : Azure SQL Database : base de données sql évolutive et sécurisée dans le cloud

Architecture d’Azure Functions

Introduction au FaaS

Le concept de Function as a Service repose sur la possibilité d’exécuter du code en réponse à des événements sans avoir à gérer ou provisionner une infrastructure serveur. Les fonctions sont déclenchées par divers événements tels que les modifications dans une base de données, les requêtes HTTP, ou encore les messages en file d’attente. Ainsi, les développeurs peuvent écrire des fonctions indépendantes qui interviennent en fonction des besoins spécifiques de leur application.

Déploiement et Scalabilité

Avec Azure Functions, la scalabilité automatique est un aspect fondamental. À mesure que la demande augmente, Azure provisionne automatiquement plus de ressources pour répondre aux besoins sans intervention manuelle. Cela garantit que les microservices sont toujours disponibles et réactifs. Par exemple, lorsqu’un site e-commerce connaît un pic soudain de trafic pendant les soldes, Azure Functions peut augmenter dynamiquement le nombre de conteneurs exécutant le code nécessaire pour traiter les commandes supplémentaires.

Modèles d’exécution

Il existe deux modèles principaux d’exécution pour les Azure Functions :

  • Plan de consommation : Le modèle de tarification pay-as-you-go où vous ne payez que pour les ressources consommées lorsque votre fonction est active.
  • Plan dédié : Permet d’allouer des instances dédiées avec des configurations personnalisées pour les besoins spécifiques.

Cas d’utilisation et exemples pratiques

Traitement en temps réel

Azure Functions excelle dans les scénarios de traitement d’événements en temps réel. Imaginons une entreprise qui utilise un système IoT pour collecter des données de capteurs dispersés. Chaque fois qu’un capteur transmet une nouvelle donnée, une fonction pourrait être déclenchée pour analyser ces informations instantanément, générant ainsi des alertes en cas d’anomalies détectées.

Ingestion et transformation de données

L’ingestion et la transformation de données sont essentielles dans les architectures data-driven modernes. Les entreprises peuvent utiliser Azure Functions pour ingérer des données à partir de diverses sources, comme des fichiers CSV téléchargés quotidiennement sur un stockage cloud. La fonction peut ensuite transformer ces données, les enrichir et les charger dans une base de données centralisée pour des analyses ultérieures.

Automatisation des tâches répétitives

Dans un autre contexte, Azure Functions peut automatiser des tâches réseau telles que la sauvegarde automatique de bases de données, ou l’ajout d’utilisateurs à un système suite à leur inscription via un formulaire en ligne. Ces automatismes facilitent grandement la gestion IT et réduisent les marges d’erreur humaine.

Lire : Supervision, Monitoring de Windows Server, guide complet 

Outils et intégrations avec Azure

Azure DevOps et CI/CD

Azure Functions s’intègre parfaitement avec Azure DevOps pour faciliter les pipelines d’intégration et de déploiement continus (CI/CD). En utilisant des outils comme Azure Pipelines, les équipes de développement peuvent configurer des workflows automatisés pour tester, valider, et déployer leurs fonctions de manière cohérente et fiable.

Intégrations natives avec d’autres services Azure

Les intégrations natives avec Azure Event Grid, Azure Logic Apps, et Microsoft Power Automate permettent de créer des solutions complexes sans écrire beaucoup de code. Prenons l’exemple d’une application qui doit réagir à des uploads de fichiers Blob  : Azure Functions peut travailler avec Azure Event Grid pour surveiller les événements Blob Storage et exécuter des traitements spécifiques dès qu’un fichier est ajouté ou modifié.

Sécurité et bonnes pratiques

Gestion des identités et accès

La gestion sécurisée des identités et des accès est cruciale pour toute application prête pour la production. Azure Functions supporte directement Azure Active Directory (AAD), permettant de contrôler finement qui peut invoquer certaines fonctions ou y accéder via des APIs. Il est également courant d’utiliser les managed identities pour éviter de stocker des secrets dans le code source.

Surveillance et dépannage

Pour assurer que les fonctions s’exécutent correctement et efficacement, des outils de surveillance et de logging comme Application Insights et Azure Monitor sont essentiels. Ils fournissent des métriques détaillées et des capacités d’analyse pour identifier les goulets d’étranglement et résoudre rapidement les problèmes potentiels. Avec ces outils, il est possible de configurer des alertes pour notifier l’équipe de logiciels chaque fois qu’une anomalie est détectée.

Avantages et limitations d’Azure Functions

Avantages

Les avantages clés incluent :

  • Aucune gestion d’infrastructure nécessaire, permettant de gagner du temps et réduire les coûts opérationnels.
  • Scalabilité automatique assurant une réponse rapide en cas de pics de charge.
  • Intégrations profondes avec l’écosystème Azure, offrant une grande flexibilité.
  • Support multi-langages (C#, JavaScript, Python, etc.) facilitant l’adoption par différentes équipes de développement.

Limitations

Bien qu’Azure Functions offre de nombreux avantages, il présente aussi certaines limitations. Par exemple, les durées d’exécution des fonctions sont limitées, ce qui peut poser problème pour des tâches nécessitant un traitement long. Aussi, pour des applications ayant des exigences de performance très strictes, le caractère serverless peut imposer des délais initiaux plus longs liés au démarrage (“cold start”) de nouvelles instances.

Mise en oeuvre d’une première fonction sur Azure

Création et configuration initiale

Pour déployer une Azure Function, commencez par créer une ressource Function App dans le portail Azure. Une « Function App » sert de conteneur logique pour une ou plusieurs fonctions individuelles. Configurez ensuite les paramètres nécessaires comme le runtime stack et la région géographique.

Écriture du code

Le code de vos functions peut être écrit directement dans le portail Azure, via Visual Studio Code, ou en utilisant d’autres éditeurs de texte prenant en charge Azure CLI. Voici un exemple simple d’une fonction HTTP Trigger écrite en JavaScript  :

module.exports = async function (context, req) {
    context.log('HTTP trigger function processed a request.');
    const name = (req.query.name || (req.body && req.body.name));
    context.res = {
        body  : "Hello " + (name || 'world')
    };
};

Test et déploiement

Après avoir édité et sauvegardé votre fonction, testez-la directement depuis le portail Azure en exécutant des requêtes HTTP via l’interface fournie. Une fois satisfait du comportement, configurez un pipeline CI/CD pour assurer des déploiements réguliers et fiables via Azure DevOps ou GitHub Actions.

SEO 2023

Tendance

indicateur E reputation
Plus d'informations sur ce sujet
Autres sujet

Zoom : facilitez les réunions à distance avec une visioconférence fiable

L'ère numérique a radicalement transformé la manière dont nous travaillons et communiquons. Les entreprises et organisations de toutes...

Quels sont les critères d’un bon réseau pour jouer en ligne sur PC ?

On utilise sa connexion internet pour de multiples besoins : naviguer, regarder sa série préférée, travailler, appeler en...

Google App Engine : déployez vos applications web sans soucis d’infrastructure

Déployer une application web peut parfois s'avérer complexe et chronophage, surtout pour ceux qui n'ont pas d'expertise en...

Démarrer un système Linux depuis Google Drive : est-ce vraiment possible et quel en est l’intérêt ?

Google Drive est largement connu pour être un service de stockage dans le cloud, mais saviez-vous qu'il est désormais...