La supervision informatique, quoi superviser pour garantir l’observabilité métiers.

Date:

Comprendre grace a cet article la subtile différence entre l’observabilité et la supervision informatique, toutes les deux sont nécessaires, mais il ne convient pas de les confondre.

La supervision informatique, quoi superviser pour garantir l’observabilité métiers. Lorsqu’on travaille avec des systèmes ou applications simples qui ne comportent pas beaucoup de parties pour répondre à un besoin, comme un site WordPress par exemple, il est relativement simple d’assurer son bon fonctionnement.

Supervision Reseau 2022
Supervision 2022

Vous aurez tout simplement à surveiller à l’aide d’une solution logicielle adaptée le processeur, la mémoire, la mise en réseau et les bases de données. Et c’est à peu près tout ce que vous devez faire ! Avant même qu’un problème n’apparaît, vous le verrez à l’avance et vous saurez aussi comment le résoudre, voire l’éviter sans réel souci.

Seulement, en entreprise, les systèmes et réseaux sont rarement aussi simples. En effet, dans la majorité des cas, en encore moi avec les solutions clouds,  les réseaux d’entreprise sont des réseaux dits distribués où les composants du et les données dépendent de plusieurs sources.

En raison de la diversité des systèmes distribués, il est relativement complexe de comprendre les problèmes qui surviennent sur les systèmes et encore moins de prévoir les problèmes futurs, ce qui fait que les défaillances système sont nombreuses.

Pour que vous puissiez identifier efficacement les problèmes dans vos systèmes distribués, ceux-ci doivent d’abord être observables. L’observabilité pour faire simple est le fait de pouvoir plonger à tout moment dans les journaux du système concerné, lire les erreurs de trace de pile ainsi que les métriques de performance pour déterminer les potentiels problèmes et leurs causes. Elle permet une visibilité approfondie des applications distribuées actuelles, ce qui permet une détection et une résolution des problèmes plus rapides et plus automatisées.

Une question se pose alors : par où commencer pour rendre son système et réseau « observable » ? Le déploiement d’une plateforme de supervision IT est le point de départ pour y parvenir. Dans cet article, on détaille et l’on vous explique :  La supervision informatique, et quoi superviser pour garantir l’observabilité métiers.

Que signifie « observabilité » en informatique ?

Gartner définit l’observabilité comme « l’évolution de la supervision en un processus qui offre un aperçu des applications métiers digitales, accélère l’innovation et améliore l’expérience client ».

superviser les reseaux informatique
superviser les reseaux informatique

Elle fait référence à la mesure dans laquelle vous pouvez déduire l’état ou la condition interne d’un système complexe uniquement à partir de ses sorties extérieures. Sans tests ou codage supplémentaires, vous pouvez passer d’un problème de performances identifié à sa cause principale plus rapidement et plus précisément si le système est plus observable.

Si les états internes du système ne peuvent pas être mesurés à partir de la connaissance de ses sorties externes, cela signifie qu’il n’est pas « observable ». L’observabilité est donc avant tout un état, l’état d’un système !

Enfin, l’observabilité fait également référence aux outils logiciels et aux pratiques permettant d’agréger, de corréler et d’analyser un flux constant de données de performances à partir d’une application distribuée et du matériel sur lequel elle s’exécute afin de surveiller, de dépanner et de déboguer plus efficacement le système géré pour répondre aux attentes de l’expérience client, les accords de niveau de service (SLA) et d’autres exigences commerciales.

Pour « observer » un système, les responsables informatiques s’appuient généralement sur l’analyse de trois principales classes de données : les fichiers journaux ou logs, les métriques de performance et enfin les traces.

logiciel pour superviser les systèmes informatiques
logiciel pour superviser les systèmes informatiques

L’analyse des journaux peut être l’approche la plus efficace pour découvrir ce qui ne va pas dans un système. Quant aux métriques de performance d’un réseau, ils indiquent tout simplement la performance du réseau. Si les métriques sont au rouge, cela signifie que le réseau a des problèmes de performance. Enfin, en ce qui concerne les traces, elles représentent le trajet de bout en bout d’une requête à travers un système distribué. C’est en analysant les traces que les responsables informatiques identifient la cause d’un goulot d’étranglement ou d’une panne à travers un système distribué infiniment complexe.

Comprendre la supervision informatique, un élément essentiel de l’observabilité

La supervision informatique ou supervision IT est le processus de collecte de données et de métriques sur les opérations d’un environnement informatique pour s’assurer que tout fonctionne comme prévu pour prendre en charge les applications et les services. Elle mêle surveillance informatique, suivi et pilotage informatique, la diffusion d’alertes ainsi que la génération de rapports.

L’objectif principal de la supervision informatique est d’optimiser la disponibilité et la performance du système informatique et réseau en continu (7j/24h) ​afin d’anticiper des pannes sur votre réseau. ​

Pour ce faire, elle répond à plusieurs petits objectifs tels que :

  • Le suivi de performances du réseau et des nombreux éléments qui le compose afin notamment de pouvoir prendre de meilleures décisions en ce qui concerne la gestion et le développement du réseau ;
  • La détection des problèmes informatiques avant qu’ils n’apparaissent ;
  • La détection des incidents, mauvaises performances en temps réel pour la prise en charge rapide des problèmes (par exemple : intrusion malveillante, mauvaise latence du réseau, mauvais temps de réponse des applications, diminution des performances d’E/S, échec des opérations de base de données…) ;
  • La gestion à distance (exemple : redémarrage à distance de serveurs distants, déploiement de mise à jour…) ;
  • La diffusion des alertes envoyées par SMS, email, message vocal, appel téléphonique et autres en cas d’incident.
  • La subtile différence entre l’observabilité et la supervision informatique

À ce stade, vous vous demandez sûrement en quoi l’observabilité est différente de la supervision. Eh bien, sachez que la supervision n’est pas un bon moyen de découvrir des problèmes inconnus dans le système. La supervision pose sans cesse les mêmes questions du type « l’utilisation du processeur est-elle inférieure à 80 % ? », « l’utilisation de la mémoire est-elle inférieure à 75 % ? » ou encore « La latence est-elle inférieure à 500 ms ? ». Il s’agit certes d’informations précieuses, mais avec la supervision on doit toujours savoir à l’avance ce qu’on souhaite surveiller, ce qui présente l’inconvénient de limiter les possibilités.

Avec l’observabilité en revanche, grâce aux informations plus riches et détaillées fournies par les journaux, les traces et les métriques, vous pouvez poser n’importe quelle question. Voilà pourquoi l’observabilité est vue comme un sur-ensemble de la surveillance informatique.

Notez cependant que l’observabilité exploite des données et les informations obtenues par la supervision IT pour fournir aux responsables IT une compréhension globale du système. C’est la raison pour laquelle Gartner considère l’observabilité comme « l’évolution de la supervision » ou du moins que la supervision est un composant essentiel du socle de l’observabilité métiers.

Quoi superviser pour garantir l’observabilité métiers ?

La construction de son propre stack d’observabilité métiers commence par l’adoption d’une stratégie de supervision solide, complète et orientée métier. Mais en quoi cela consiste précisément ?

Les experts avancent que désormais que la plateforme de supervision doit non seulement superviser les systèmes numériques, mais également l’entreprise numérique.

  • Superviser les systèmes informatiques et tous les composants informatiques

L’observabilité commence par la supervision des systèmes informatiques, mais également de tous les éléments matériels et logiciels informatiques qui participent à la performance des processus métiers. Vos applications SaaS ou de plateformes IaaS, vos équipements legacy on premise, vos équipements situés au niveau des infrastructures locales, les objets connectés, le WiFi, le SD-WAN… Tout cela doit être pris en charge par votre solution de supervision. Et naturellement, tous les éléments qui viennent d’être cités doivent aussi être supervisés.

  •  Superviser les activités métiers

Superviser l’entreprise numérique signifie aussi superviser également les activités métiers. On parle ici bien évidemment des activités qui sont implémentées dans des systèmes informatiques.

Une activité métier peut être un processus métier exécuté par un logiciel de gestion des processus métier ou un ensemble d’activités couvrant plusieurs systèmes et applications. La supervision des activités métiers permet aux entreprises de connaître en temps réel les performances de bout en bout de chaque service ainsi que de leur disponibilité. Elle leur montre également où les performances sont affectées et de quelle façon.

Enfin, la plateforme de supervision choisie doit également être capable de créer automatiquement des rapports et des tableaux et des graphes permettant aux responsables informatiques de comprendre performances IT des activités métiers.

Les étapes à suivre pour construire votre propre stack d’observabilité métiers

Reprenons la définition par Gartner de l’observabilité. Il s’agirait de « l’évolution de la supervision en un processus qui offre une visibilité complète sur les applications métiers numériques ». Voici les étapes à suivre pour la mise en place d’un système qui accorderait une visibilité complète sur les applications métiers numériques :

  • Intégrer la supervision à votre exploitation IT.

Déjà évoqué plus haut, la supervision informatique est un élément clé de l’observabilité métiers. Ce sont les outils de supervision qui vont vous fournir les métriques de performances et les journaux ou logs essentiels à l’observabilité de votre système. Vous ne pourrez non plus détecter les incidents et les problèmes ou encore diffuser les alertes sans logiciels de supervision adaptés.

  • Cartographiez les services IT les plus critiques pour le business.

Le déploiement d’une plateforme de supervision n’est que la première étape. Il vous faut aussi mettre en place une solution logicielle qui puisse vous permettre de cartographier vos services IT. Rendre votre entreprise « observable » signifie aussi que vous devez avoir une grande visibilité sur les infrastructures IT dont dépendent vos services métiers. Et le meilleur moyen d’y arriver reste d’avoir une cartographie complète de vos services IT et qui devraient montrer les relations logiques entre chaque service.

  • Impliquez tous les acteurs de la chaîne de valeur numérique de l’entreprise.

Pour développer l’observabilité métiers dans votre entreprise, vous devez trouver le moyen de faire travailler ensemble équipes métiers et IT. Cela implique aussi la mise en place d’indicateurs corrélant fiabilité IT et valeur pour le client.

Auteur Antoine Rodriguez Mota Editeur et Directeur de Clever Technologies

Surveillance réseaux, guide des 09 principaux avantages de la supervision des réseaux

Actualités des Entreprises chez Revue des Technologies
Véritable outil d'autoformation pour tous les professionnels. Découvrir des actualités sur la Technologie, innovation, Intelligence artificielle, industrie 4.0, robotique, numérique, blockchain
Entreprises technologies
spot_img
Entreprises technologies
Véritable outil d'autoformation pour tous les professionnels. Découvrir des actualités sur la Technologie, innovation, Intelligence artificielle, industrie 4.0, robotique, numérique, blockchain
Technique SEO 2023Technique SEO 2023
SEO 2023SEO 2023

Tendance

indicateur E reputationindicateur E reputation

Plus d'informations sur ce sujet
Autres sujet

Google Slide : Suite Web gratuite Google Docs Editors

Utiliser Google Slide de Google Docs Editors pour réaliser...

NATUROMARKET : Interview Business & Développement avec Marie Berthé

Naturomarket est la première boutique en ligne, créée par...

Guide des meilleurs logiciels de supervision informatique : Étude comparative

Etude comparative ou guide des meilleurs outils de supervision...

Où trouver une idée de séminaire d’entreprise ?

La création d’un séminaire d’entreprise est un art, car...