Hack par mots-clés japonais (Japanese Keyword) : Site piraté

le:

Site piraté avec des mots clés en Japonais

Le hack par mots-clés japonais est utilisé par les hackers pour détourner les résultats de recherche Google en affichant du contenu japonais dans le titre ainsi que dans la description des pages de votre site web.

Ce type de piratage peut avoir un impact négatif sur votre référencement SEO et causer de gros dommages sur votre site. Il est donc indispensable de réagir au plus vite si vous constatez que vos pages affichent du contenu japonais !

Qu’appelle-t-on hack par mots-clés japonais ?

Site piraté avec des mots clés en Japonais
Site piraté avec des mots clés en Japonais

Encore appelé « Japanese Keyword Hack », le piratage par mots-clés japonais est une technique de Négative SEO qui détourne les résultats de recherche Google et qui affiche des mots clés japonais dans le titre et la description des pages infectées.

En utilisant cette technique, les pirates profitent de vos pages référencées pour faire des redirections vers du spam (généralement des liens commerciaux).

Quelles sont les raisons qui expliquent l’apparition de hack par mots-clés japonais ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer l’apparition de mots-clés japonais sur les résultats de recherche de votre site sur Google. Deux raisons sont courantes.

Attaque homographique : Attaque d’un nom de domaine international par homographe

  • Une version CMS archaïque

WordPress, Prestashop ou autre : un CMS obsolète est un terrain favorable à une attaque par Japanese Keyword. Les développeurs savent qu’il est indispensable de publier des correctifs de sécurité contrairement aux propriétaires de site web qui ignorent souvent ce détail. Ce sont ces failles de sécurité non corrigées qui entraînent plus tard le piratage de votre site.

  • Des plugins tiers mal sécurisés

Vous devez savoir que tous les plugins ne sont pas sécurisés et la majorité d’entre eux ne sont habituellement pas maintenus et mise à jour. C’est pour cela que vous devez vérifier les plugins avant de les installer pour éviter un éventuel hack par mots-clés japonais.

Je vous invite a découvrir le lien qui suit Piratage par mots clés Japonais ou vous trouverez un expert en sécurité de site WordPress

Piratage par mots clés Japonais

Comment réparer un piratage par mots-clés japonais ?

technique de Négative SEO
technique de Négative SEO

Lorsqu’un site est victime de cette attaque de Negative SEO, de nouvelles pages avec du texte japonais vont être créées en masse.

Un véritable spam nocif puisque vos pages ainsi que vos résultats de recherche Google vont apparaître en caractères nippons.

Ce contenu, généré automatiquement sur votre site WordPress, va polluer votre environnement web et votre SEO entraînant une chute vertigineuse de votre trafic.

La bonne nouvelle : un piratage par injection de japan keywords n’est pas irréversible ! Néanmoins, un travail de fond sera nécessaire pour vous en débarrasser. Voici quelques astuces pour vous aider.

Sauvegardez votre site avant tout processus de nettoyage

Pour que votre site WordPress, Joomla ou autre soit réparé, vous devez effectuer un processus de nettoyage des logiciels malveillants. Pour ce faire, réalisez une sauvegarde de votre site actuel. Cela vous permettra de restaurer la version en cas de problème. Il est important de garder le fichier de sauvegarde dans un format compressé (fichier zip. par exemple).

Supprimez les nouveaux comptes créés dans la Search Console

Si dans votre onglet « Utilisateurs et propriétaires » sur Google Search Console, vous ne reconnaissez aucun utilisateur ou de nouveaux profils sont apparus, vous devez révoquer immédiatement leur accès pour éviter un piratage par mots-clés japonais. 

Les pirates peuvent ajouter des comptes Gmail spammeurs en tant qu’administrateurs pour changer les paramètres de votre site, à l’instar des plans de site et le ciblage géographique.

Faites une analyse des logiciels malveillants pour réparer un hack par mots-clés japonais

Pour réparer un hack par mots-clés japonais, vous devez analyser votre serveur web. Cela vous permettra de relever les logiciels malintentionnés et supprimer les fichiers malveillants. N’hésitez pas à utiliser des outils comme « Virus Scanner » disponible dans le cPanel de votre hébergeur.

La mise en place des correctives pour supprimer un piratage par mots-clés japonais est difficile, voire impossible si vous n’avez pas des connaissances en développement web et programmation. En cas d’attaque, il est recommandé de faire appel à un expert en cybersécurité pour CMS (Prestashop, WordPress, Shopify…) comme Melwynn Rodriguez.

Non seulement ce professionnel va s’occuper du nettoyage de votre site web, mais il va aussi prendre les mesures nécessaires pour protéger votre site contre des futures attaques par mot-clé japonais et d’autres menaces informatiques.

Autres articles :

Entreprises technologies
Entreprises technologies
Bonjour, je m'appelle Melwynn et je suis rédacteur web. J'ai 44 ans et j'ai une passion pour l'écriture et la création de contenus. Sur mon site La Revue Tech , vous trouverez des articles, des guides et des conseils sur les nouvelles technologies pour améliorer votre présence en ligne grâce à une communication efficace et percutante. Bienvenue dans mon le monde des innovations et découvertes technologiques.
SEO 2023

Tendance

indicateur E reputation
Plus d'informations sur ce sujet
Autres sujet

Le rôle du SD-WAN dans l’amélioration de la posture de cybersécurité

La cybersécurité est de jour en jour une priorité absolue pour les entreprises à l'ère numérique. Ce que vous...

Pourquoi installer un VPN sur votre routeur Wi-Fi ?

Avec la hausse du télétravail, l’utilisation des VPN (Virtual Private Network) a récemment monté en flèche. Plus familiers...

Sécurité web : pourquoi ne pas la prendre à la légère ?

Protection numérique : comment assurer la sécurité de vos informations sur Internet Naviguer sur Internet peut sembler anodin, mais...

Obtenir un MBA en Cybersécurité en 1 an après un bac+4

L'accélération des menaces cybernétiques souligne l'urgence de former des spécialistes qualifiés. Un MBA en Cybersécurité, réalisable en 1 an...