Accessoires Ordinateurs

[Avis] Pourquoi vous devriez envisager un clavier mécanique

BANNER 4 2

Les claviers mécaniques reviennent clairement à la mode, à la faveur (à tort ?) du marketing autour du “gaming”. Mais derrière le marketing, qu’y-a-t’il ? Qu’est-ce qu’un clavier mécanique ? En quoi est-ce différent d’un clavier “normal” à membrane ? Petit décryptage, non-technique, et exemples avec 3 claviers mécaniques passés entre nos mains.

Les mécas, c’est quoi ?

Je ne vais pas trop vous faire suer avec des descriptions techniques mais si vous voulez en savoir plus, je ne peux que trop vous recommander le très complet post de -gab sur le Forum Hardware.fr.

Ce qu’il faut savoir, c’est que votre clavier à membrane est composé d’une touche, d’un dôme et d’une membrane donc, et que ce dôme maintient la touche en position haute. Le caractère choisi (en appuyant sur la touche) est validé lorsque le dôme s’écrase donc sur la membrane sous la touche.

https://i0.wp.com/res.infoq.com/articles/programmer-keyboards/en/resources/1.gif?resize=200%2C200&ssl=1
Clavier membrane dôme

Mais tout est très bien avec ce système, pourquoi est-ce qu’on devrait en changer ? En fait, les claviers à membrane ont remplacé les claviers mécaniques (les plus ancien.e.s confirmeront avoir fait leurs armes sur les PC d’antan avec des claviers mécaniques) pour des raisons de coûts essentiellement.

Avant de venir au pourquoi en changer, voici à quoi ressemble le mécanisme de l’autre côté du monde des claviers, avec des switch linéaires (slider rouge) et tactiles (sliders marron et bleu) :

Les sliders donc sont ces éléments (rouge, marron, bleu) qui se trouvent sous la touche (le keycap) qui ont des comportements différents pour s’adapter aux préférences et aux goûts de l’utilisateur.

Les linéaires vont avoir une course uniforme (avec une résistance graduelle provoquée par le ressort), très agréable et silencieux et souvent recommandés pour qui recherche un mécanique discret et efficace. Les tactiles et les tactiles “clicky” vont, avec la forme particulière du slider, produire une sensation très différente avec une vraie résistance physique à mi-course, qui aide à identifier le moment où la frappe est prise en compte.

On recommandera donc plus facilement des Brown pour qui frappe beaucoup de texte et qui pourra, avec cette indication tactile (le feedback ou bump) optimiser sa frappe.

Les Blue produisent, contrairement aux Brown, un véritable retour sonore puisque la partie basse du switch va taper, après avoir passé le slider, contre le fond du switch. Double confirmation de prise en compte de la frappe donc, tactile et sonore. Les switch Blue sont particulièrement adaptés à celles et ceux qui veulent retrouver le bruit caractéristique des premiers claviers. Ce sont, à titre personnel, mes préférés, parce que j’aime le son produit, en premier lieu, et que la double validation me rend plus efficace à la frappe. Attention toutefois, et je parle là d’expérience, vos collègues de bureau peuvent vous en vouloir…

the office rage GIF
Tiré d’une histoire vraie

Au niveau des fabricants, les plus connus sont les allemands de Cherry, qui sont réputés très fiables et plutôt haut de gamme avec leurs séries Cherry MX (il en existe énormément, je vous laisse aller voir les variantes). Néanmoins, il existe des alternatives très intéressantes, chez Kailhua et Gateron par exemple. A étudier si vous voulez vous lancer dans la confection d’un custom, ou bien si vous vous posez la question du type de switch à rechercher. Les Gateron Blue sont des copies des Cherry MX Blue par exemple, pas de surprise de ce côté là.

Il existe également des claviers à switch Topre, plus rares et plus cher en général, qui sont un hybride entre les mécaniques et les claviers à dôme et fonctionne par contact électrostatique. Je n’entrerai pas trop dans le détails mais l’un de nos claviers plus bas est considéré, à juste titre, comme l’un des meilleurs mécaniques Topre du marché.

Pour résumer, un clavier mécanique c’est :
– plus agréable (moins besoin d’appuyer jusqu’au bout pour que la frappe s’effectue),
– plus durable (les Cherry MX peuvent supporter jusqu’à 100 millions de frappes, là où les claviers à dôme atteignent rarement les 10 millions à cause de la membrane qui sèche ou devient trop élastique ou autre),
– plus personnalisable, avec l’immense variété des switch pour des sensations aux petits oignons, sans même parler de l’univers merveilleux des keycap custom et d’artisans

Trois mécas pour une touche (lol) de concret

Entrons maintenant dans le vif du sujet avec les trois claviers passés entre nos mains sous nos doigts.

Après la théorie, la pratique : allons à la découverte de trois claviers mécaniques pour illustrer l’immense variété du marché, à la fois en terme de finition, de compacité, d’utilisation, de personnalisation.

La rolls des mécaniques Topre : HHKB Hybrid Type-S

HHKB Hybrid Type-S top

Le Happy Hacking KeyBoard (HHKB) Hybrid Type-S est la dernière itération du HHKB, conçue et fabriqué au Japon et qui représente la quintessence du clavier mécanique selon son créateur, le professeur Eiiti Wada. Tout dans le HHKB Hybrid Type-S respire la qualité : les touches, la case, les interrupteurs de contrôle de mode… Véritable légende du clavier mécanique, le HHKB est pensé dans un but très noble : limiter au maximum l’impact sur notre santé de l’utilisation de claviers (syndrome du canal carpien en tête). Pas de touches de F- en haut, pas de touches fléchées (accessibles via un raccourci, ne vous inquiétez pas…), léger, parfaitement bien incliné (et inclinable avec ses pieds) : tout est fait pour que vos mains restent en position et bougent le moins possible avec des mouvements contraints.

Les Topre utilisés sont parmi les meilleurs au monde et garantissent une frappe sans à-coups, rapide, la moins traumatisante possible. Vous pouvez ajouter à ce beau tableau une connectivité filaire (USB-C bien sûr) ou bluetooth au choix, pour Windows, macOS, iOS, Android.

Il faut vraiment essayer un HHKB pour y croire, et si vous arrivez à vous faire au format particulier, vous trouverez dans le Hybrid Type-S l’un des meilleurs claviers au monde (au prix fort de 339 € certes mais il s’agit là d’un investissement sur le très très très long terme, pour un clavier qui pourrait bien être le dernier que vous aurez à acheter).

Unique petit bémol s’il fallait lui trouver un défaut, le HHKB n’est disponible qu’en disposition ANSI US (injustement appelé QWERTY par chez nous…), pas d’ISO-FR (injustement appelé AZERTY par chez nous…) à l’horizon.

Plus de touches et orienté gaming : le Logitech G Pro (TKL)

Avec ses touches noires sur board noir, l’éclairage RGB entièrement paramétrable, les switch GX Blue (des MX Blue maison), le format TKL (TenKeyLess, soit un full-size sans pavé numérique) et la connectivité filaire uniquement (avec un câble détachable), le Logitech G Pro est clairement pensé pour les joueurs. Mais ne vous arrêtez pas au discours marketing, le G Pro a accompagné ma femme depuis l’été pour le télétravail et elle ne pratique pas d’eSport…

Logitech G Pro top

Spacieux, avec ses switch Blue clicky pour le fameux double feedback, en ISO-FR si vous le souhaitez, le Logitech G Pro est vraiment un clavier très agréable au quotidien. Il dispose de toutes les touches auxquelles vous êtes habitué.e.s (hors pavé numérique) et la personnalisation RGB (via le logiciel G-sync sur Windows) vous offre de très nombreuses options de configuration. D’ailleurs si vous disposez également d’une souris de la gamme G Pro comme la G203, vous pourrez créer des ambiances colorées synchronisées. Pas indispensable mais c’est un vrai plus pour qui aime personnaliser son espace de travail.

Moins ergonomique mais (beaucoup) plus abordable que le HHKB à seulement 126 € à l’heure où nous écrivons cet article, le Logitech G Pro est un très bon clavier mécanique haut de gamme, relativement compact et très complet que nous vous conseillons si vous êtes à la recherche d’un clavier mécanique ISO-FR fiable et personnalisable.

Le plus abordable et le plus personnalisable : le Keychron K2

Enfin, last but certainly not least, le Keychron K2. Mon chouchou, mon coup de coeur de l’année 2020, que je recommande les yeux fermés à quiconque cherche à mettre un pied dans l’univers des claviers mécaniques.

Keychron K2 top

Le K2 est un mécanique 75%, donc compact mais qui conserve les touches F- et les touches fléchées. Le K2 est donc moins compact que le HHKB, mais bien plus petit que le G Pro et donc plus transportable. J’ai pris le K2 dans un boitier aluminium qui est un peu plus lourd que l’option plastique mais je ne regrette pas mon choix vu la qualité de finition (je ne me prononcerai pas sur le boitier en plastique que je n’ai pas eu entre les mains).

J’ai également choisi l’option avec le rétroéclairage RGB qui donne, via la touche dédiée en haut à droite, une multitude d’option de personnalisation. On pourra aller de l’arc-en-ciel psychédélique au rouge légèrement allumé, parfait par exemple pour travailler en environnement sombre. Pas d’application pour personnaliser comme sur le G Pro par contre, vous avec le choix entre les 15+ présets ainsi que les couleurs uniformes. C’est largement suffisant si vous voulez mon avis.

Vous l’aurez noté, mon choix s’est porté sur l’ANSI-US, pour plusieurs raisons. Tout d’abord, c’était la seule version disponible lors de l’achat (une version ISO-FR est prévue pour le début de l’année prochaine). Ensuite, je trouve ce layout (la disposition) plus agréable pour coder et je galère beaucoup moins qu’on peut le penser pour faire les é, è, ç, à, ù etc (un appui long sur la touche e puis un appui sur 1 par exemple me fait un è). Enfin, raison principale, j’ai flashé sur des sets de keycaps custom sur Drop et je ne retrouverai jamais la variété proposée sur un layout ISO-FR. Aucun regret donc de ce côté là.

Compatible macOS, Windows, iOS, iPadOS, Android, en filaire (USB-C) ou en bluetooth (jusqu’à 3 appareils en mémoire, avec la possibilité de passer de l’un à l’autre avec un raccourci), le Keychron K2 est vraiment une excellente surprise, à un prix tout à fait raisonnable (108,50$ soit environ 90€ frais de port inclus). Cadeau idéal vous disais-je !

Nous sommes comme toujours dispo pour répondre à vos questions, sur Twitter, Instagram ou en commentaire, n’hésitez pas à nous solliciter !

Sur ce, bonne frappe !

Vous aimerez sûrement

Ajoutez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.