Un véhicule qui se démarque par sa consommation record de 19.6 kWh/100 km avec un système de chauffage et climatisation unique

Ce que vous devez retenir :

  • La Peugeot e-308 se distingue par une consommation énergétique record mais son système HVAC présente des limites en conditions de basses températures.
  • Les pompes à chaleur, bien que bénéfiques pour l’autonomie, peuvent nécessiter un complément de résistances pour assurer un chauffage efficace par temps froid.
  • L’expérience de conduite globale en hiver peut être affectée par l’efficacité du système de chauffage et climatisation, un facteur important à considérer lors de l’achat d’un véhicule électrique.

Peugeot e-308 : l’efficacité de sa pompe à chaleur en question

Dans le monde des voitures électriques, la Peugeot e-308 a su se démarquer par sa consommation record de 19.6 kWh/100 km sur notre parcours autoroutier de 500 km. Cependant, un point a attiré notre attention : la performance de son système de chauffage et climatisation. Nous avons donc décidé de mener une étude approfondie pour évaluer l’efficacité du système HVAC de la Peugeot e-308.

Les systèmes de chauffage utilisés dans les voitures électriques Dans les véhicules thermiques, la chaleur provient du moteur et est récupérée pour chauffer l’intérieur de la voiture. Dans les voitures électriques, il n’y a pas de processus similaire, et la chaleur doit être produite par d’autres moyens, tels que la résistance qui produit de la chaleur grâce à l’effet Joule.

Lire : Ce nouveau SUV électrique promet de bouleverser le marché européen |

La pompe à chaleur : une solution miracle ?

Pour préserver l’autonomie des véhicules électriques par temps froid, de nombreuses marques installent désormais des pompes à chaleur, qui récupèrent les calories de l’air extérieur via leur système de climatisation. Toutefois, cette solution montre des limites, notamment lorsque les températures sont très basses et qu’un complément de résistances doit entrer en jeu pour réchauffer rapidement l’habitacle.

Préparation du test avec la Peugeot e-308

Pour évaluer l’efficacité du système de chauffage de la Peugeot e-308, nous avons réalisé un test avec une température extérieure de 0°C. Nous avons laissé le véhicule garé pendant plus d’une journée avant de prendre les mesures et effectué le test en pleine nuit afin de ne pas être influencé par le soleil sur les capteurs.

  • Un capteur à l’extérieur pour contrôler la température ambiante
  • Un capteur sous le pare-brise, près du capteur HVAC du véhicule
  • Un capteur inséré dans l’une des bouches d’aération pour contrôler la chaleur émise
  • Un capteur suspendu entre les deux appuis-tête avant pour mesurer la température ambiante à l’intérieur du véhicule

Nous avons réglé la température ambiante à 20°C en mode Auto intermédiaire pour le test.

Lire : Volkswagen révèle sa nouvelle cardle “T-Cross”, dynamique et compétitive

Résultats de nos mesures de consommation

Au départ, la voiture affichait une température extérieure de 4°C, mais notre capteur étalonné indiquait que l’air ambiant était en réalité à 0,5°C. À l’intérieur, nous avons relevé des températures sous le pare-brise (2°C) et entre les sièges (3°C). Dès le début, le système a montré une puissance impressionnante de 8,3 kW lors de la première lecture après seulement une minute, parmi les plus élevées que nous ayons observées.

Cela indique clairement que la Peugeot e-308 utilise des résistances pour chauffer rapidement les occupants. Après un quart d’heure, la température au-dessus du tableau de bord a atteint 21,7°C, alors qu’elle était plus basse (17,8°C) entre les sièges. Il a fallu près de trente minutes pour atteindre le seuil de 1 W et c’est seulement après exactement 30 minutes que la Peugeot e-308 a eu une température intérieure correcte. Par la suite, les températures sont restées relativement stables jusqu’à la fin du test.

La Peugeot e-308 offre une expérience de conduite impressionnante avec sa consommation record, mais son système de chauffage et climatisation mérite d’être étudié de plus près. Les pompes à chaleur peuvent être bénéfiques pour préserver l’autonomie du véhicule, mais notre analyse montre qu’elles ne sont pas toujours suffisantes pour garantir un confort optimal dans des conditions de températures extrêmes. Il est important pour les propriétaires de véhicules électriques de prendre en compte ce facteur lorsqu’ils choisissent leur voiture, car il pourrait affecter leur expérience globale de conduite, notamment lors des longs trajets en hiver.

Entreprises technologies
Entreprises technologies
Bonjour, je m'appelle Melwynn et je suis rédacteur web. J'ai 44 ans et j'ai une passion pour l'écriture et la création de contenus. Sur mon site La Revue Tech , vous trouverez des articles, des guides et des conseils sur les nouvelles technologies pour améliorer votre présence en ligne grâce à une communication efficace et percutante. Bienvenue dans mon le monde des innovations et découvertes technologiques.
SEO 2023

Tendance

indicateur E reputation
Plus d'informations sur ce sujet
Autres sujet

Acheter une voiture d’occasion via le réseau officiel Porsche Approved

Achat d’une Porsche Cayenne en occasion : quels détails prendre en compte ? Voiture de luxe de grande renommée, la...

Les solutions pour financer votre nouvelle voiture

Options de financement pour l'achat de votre véhicule L'acquisition d'une nouvelle voiture peut représenter un investissement financier important pour...

Quelle Peugeot d’occasion choisir parmi les modèles emblématiques du constructeur français?

Découvrez les modèles emblématiques du constructeur français Peugeot afin de déterminer lequel choisir en occasion Peugeot propose une large...

Tesla défie la crise avec son model Y avec -10 000 € : impact de la fin du bonus écologique sur son essor...

Dans un marché automobile de plus en plus tourné vers les énergies renouvelables, les voitures électriques connaissent une...