Microsoft cède les droits de cloud gaming d’Activision Blizzard à Ubisoft pour apaiser l’Autorité de la concurrence

Le marché du cloud gaming en ébullition : Microsoft contraint de céder à Ubisoft ! Incroyable retournement de situation : Microsoft abandonne Activision Blizzard au profit d'Ubisoft !

le:

L’Autorité de la concurrence bloquait le projet d’acquisition d’Activision Blizzard par Microsoft

Il est important de rappeler que, contrairement à la plupart des autres organisations, l’Autorité de la concurrence (CMA) avait choisi de bloquer le projet d’acquisition en se basant sur des inquiétudes concernant le marché du cloud gaming. La CMA craignait que le fait de donner le contrôle du catalogue Activision Blizzard à Microsoft leur confère un avantage trop important dans ce secteur encore émergent. Cette décision a donc poussé Microsoft à trouver une solution pour calmer les tensions.

Une entente conclue avec Ubisoft satisfait les exigences de l’Autorité de la concurrence

Pour apaiser la CMA, Microsoft a décidé de céder les droits du cloud gaming d’Activision Blizzard à une tierce partie, Ubisoft. Désormais, il sera possible pour Ubisoft d’offrir le catalogue d’Activision Blizzard dans son abonnement Ubisoft+ et d’en faire profiter également d’autres fournisseurs, dont Microsoft lui-même. Contrairement aux mesures correctrices précédemment rejetées par la CMA, Ubisoft sera libre de proposer les jeux d’Activision directement aux consommateurs, ainsi qu’à tous les fournisseurs de services de cloud gaming selon leurs souhaits, y compris pour les services d’achat à jouer ou d’abonnements multi-jeux ou encore tout nouveau modèle susceptible d’émerger à mesure que le marché évolue.

La Nintendo Switch 2 : La révolution du jeu vidéo, l’égal de la PS4, et un accord secret avec Microsoft !

Un accord bénéfique pour toutes les parties concernées

  • Microsoft : en cédant les droits de cloud gaming d’Activision Blizzard, l’entreprise évite un blocage de leur projet d’acquisition et rassure l’Autorité de la concurrence.
  • Activision Blizzard : la marque conserve sa présence sur le marché du cloud gaming et peut continuer à proposer ses jeux à une vaste audience.
  • Ubisoft : l’accord permet à l’entreprise française de renforcer son offre Ubisoft+ en intégrant le catalogue d’Activision Blizzard et de travailler avec d’autres fournisseurs du secteur.

Des engagements supplémentaires pris par Microsoft pour résoudre les problèmes soulevés par la CMA

L’entente conclue avec Ubisoft oblige également Microsoft à s’engager à soutenir les jeux d’Activision sur des systèmes d’exploitation autres que Windows et à prendre en charge les émulateurs de jeux lorsqu’ils sont demandés. Ceci répond à une autre lacune majeure identifiée dans les mesures correctrices initiales par l’Autorité de la concurrence.

Une ouverture vers davantage de diversification et d’innovation dans le secteur du cloud gaming

Cette décision permet de garantir une plus grande diversification des offres disponibles sur le marché du cloud gaming et encourage l’innovation en laissant Ubisoft libre de choisir les modalités de diffusion des jeux Activision. Ainsi, les consommateurs pourront bénéficier d’un choix plus large et d’offres plus compétitives, contribuant au bon développement du marché du cloud gaming.

Scandale Énorme : OpenAI et Microsoft Accusés de Vol de Données ! Infiltration Massive de la Vie Privée

Conclusion : un pas en avant pour l’industrie du cloud gaming

En cédant les droits de cloud gaming d’Activision Blizzard à Ubisoft, Microsoft trouve une solution satisfaisante aux inquiétudes soulevées par l’Autorité de la concurrence. Cet accord renforce non seulement la position d’Ubisoft sur le marché, mais permet également de soutenir l’évolution et le développement du secteur du cloud gaming, en offrant plus de choix et d’opportunités d’innovation pour les entreprises et les consommateurs. Il s’agit là d’une avancée majeure dans cette industrie en pleine croissance.

Entreprises technologies
Entreprises technologies
Bonjour, je m'appelle Melwynn et je suis rédacteur web. J'ai 44 ans et j'ai une passion pour l'écriture et la création de contenus. Sur mon site La Revue Tech , vous trouverez des articles, des guides et des conseils sur les nouvelles technologies pour améliorer votre présence en ligne grâce à une communication efficace et percutante. Bienvenue dans mon le monde des innovations et découvertes technologiques.
SEO 2023

Tendance

indicateur E reputation
Plus d'informations sur ce sujet
Autres sujet

La montée en puissance de la 6G : ce que cela signifie pour l’internet des objets

L'évolution des technologies de communication ne cesse d'impressionner. Alors que beaucoup commencent à peine à adopter la 5G,...

Les tops agences et freelances pour la création de sites internet à Montréal

La création d'un site internet est une étape cruciale pour toute entreprise souhaitant améliorer sa visibilité en ligne. À Montréal, il existe...

Comment la nouvelle fonctionnalité IA de Google Chrome transforme la navigation web

La dernière innovation de Google pour son navigateur Chrome promet de transformer notre manière de naviguer sur le...

Comment investir son argent intelligemment : un guide des opportunités financières

Diversification des investissements : immobilier, banques, assurances, cryptomonnaie et trading Investir son argent : un Éventail d'opportunités La finance est...