7.9 C
Paris
samedi, novembre 26, 2022

Cantoo : l’école numérique inclusive

Logiciel facilitant le développement scolaire, Cantoo permet aux élèves de retrouver leur autonomie scolaire.

La start-up a effectivement réinventé le rapport entre les enfants DYS et l’apprentissage.

Grâce à cet outil, ces élèves peuvent ainsi découvrir une école numérique inclusive, un bon moyen de s’épanouir.

Le numérique, l’outil d’inclusion

À l’heure où le digital s’impose dans la société, le monde s’interroge sur son rôle au niveau de l’éducation. Il faut savoir que la France doit se confronter chaque année au défi de donner une éducation aux millions d’élèves souffrant de troubles DYS (dysphasie, dyspraxie, dyslexie, etc.).

Le numérique se révèle aujourd’hui comme un atout essentiel pour ces élèves. Il permet effectivement à l’élève d’établir une certaine proximité avec les cours à l’école. Les enjeux du numérique vont même au-delà de l’inclusion aux besoins spécifiques de l’étudiant.

En effet, d’après une étude, travailler sur des outils tels que Cantoo permet de susciter des comportements plus engagés de la part des élèves. D’ailleurs, selon les enseignants, ces logiciels d’inclusion numérique permettent de faire progresser les élèves dans leurs apprentissages. De plus, ces outils permettent de personnaliser les apprentissages pour faciliter leur épanouissement.

Cantoo, c’est quoi ?

Cantoo est une entreprise qui propose des solutions numériques pour les enfants souffrants de handicap. Leur objectif est de lutter contre les difficultés d’apprentissage. Elle a ainsi mis au point l’outil Cantoo Scribe qui permet d’accompagner les élèves dans leur scolarité, du primaire au secondaire. Il s’agit effectivement d’élève présentant des troubles de l’apprentissage, appelé aussi troubles DYS (dyslexie, dyspraxie, dyscalculie, etc.), ainsi que des troubles de comportement.

La solution est donc un cahier numérique innovant et exclusif qui est constitué d’outils mathématiques simplifiés, de lectures vocales ou encore d’adaptations de texte. Elle se présente comme un vrai moyen d’accéder à un cartable numérique  (primaire au lycée), classé par matières : Français, SVT, Physique-chimie, Mathématiques…

Cantoo, récompensée aux Trophées EdTech 2022

Start-up reconnue d’utilité sociale, Cantoo a été doublement récompensée aux Trophées EdTech 2022 de la formation professionnelle. L’application Cantoo Scribe a effectivement convaincu l’univers de l’enseignement et de la formation professionnelle. En effet, elle a reçu non seulement le prix de l’inclusion et le prix coup de cœur.

Lorsque le projet fut initié en 2009 par François Billoud et Minashe Selvam, cette dernière a déjà remarqué que les outils digitaux disposent d’un grand potentiel dans la remédiation scolaire. Leur objectif était de compenser le besoin des enfants DYS, qui constituent 10 % de la population et qui sont en difficulté, en ce qui concerne les outils éducatifs inclusifs.

Plusieurs experts digitaux sont à voir sur Mon-expert-digital.com.

Un logiciel de compensation

Cantoo Scribe est constitué d’un éditeur de texte disposant d’une large sélection d’options d’assistance technologique. Ces dernières permettent aux élèves DYS de disposer d’une expérience d’apprentissage plus inclusive. Ces solutions de compensation sont indispensables à l’apprentissage de différentes matières telles que les mathématiques ou encore le français.

En effet, selon la co-fondatrice de la start-up, les professeurs comme les élèves ont la possibilité d’inclure dans leurs ressources pédagogiques des dispositifs de lecture, de dictée et reconnaissance vocale, des notes audio, un correcteur d’orthographe, un créateur de figures géométriques pour les dyspraxiques ou une option de couleurs de textes pour les dyslexiques. C’est donc l’application qui va s’adapter à l’élève et non l’inverse.

47 établissements scolaires convaincus

Cantoo est une application disponible aux particuliers, en payant un abonnement mensuel de 15 euros. Mais il est également commercialisé à 47 établissements scolaires. Un nombre que souhaite doubler la start-up à la prochaine rentrée.

L’outil est aussi déployé, depuis l’année 2021, à l’UFA (Unité de Formation par Apprentissage) Horticole de Laon. Celle-ci étant son associé en ce qui concerne les Trophées. Cantoo y a notamment réalisé une première étape d’expérimentation avec 10 élèves. Il a ensuite généralisé l’usage de l’application à tous les élèves DYS de l’établissement.

Bientôt un outil destiné aux examens

Les fondateurs de Cantoo se démènent pour travailler en faveur de la reconnaissance des troubles DYS. Obtenant l’agrément ESUS, la start-up souhaite être l’ambassadeur de personnes en difficulté auprès des institutions. L’objectif est de leur permettre de bénéficier facilement des outils éducatifs adaptés, voire d’une prise en charge complète.

Minashe Selvam estime d’ailleurs que ce n’est pas le rôle des familles de prendre en charge les frais de remédiation pédagogique des enfants. En effet, selon la co-fondatrice de Cantoo, chaque élève DYS doit pouvoir s’intégrer dans toutes les écoles, qui doivent ainsi être équipées.

L’entreprise se base d’ailleurs sur la législation pour l’égalité des droits et des chances et la citoyenneté des personnes handicapés (11 février 2005). Elle travaille aujourd’hui à l’élaboration d’une nouvelle version du logiciel destinée à la passation des examens officiels.

Toujours selon Minashe Selvam, il serait injuste d’exiger des élèves DYS de travailler avec des outils digitaux durant leur scolarité pour ensuite passer des examens avec des feuilles de papier.

 

Entreprises technologies
Les derniers articles par Entreprises technologies (tout voir)
spot_img
Découvrez nos autres contenus

Actualités