Twitter : Elon Musk, des milliers de salariés licenciés !

Depuis l’acquisition de Twitter par Elon Musk, l’entreprise a connu de nombreux bouleversements.

Les rumeurs concernant le nouveau propriétaire de l’oiseau bleu semblent bien se confirmer.

En effet, récemment, le groupe a connu une vague de licenciement en quelques jours seulement.

Près de la moitié des effectifs de la marque ont dû quitter la société soudainement.

Pire encore, cette décision a été envoyée au hasard par mail à tout le personnel de l’entreprise selon le témoignage des victimes.

Voici les dessous de cette sombre histoire !

La moitié des employés de Twitter licenciés en un temps record

L’incident fait directement suite au rachat de l’application par le célèbre milliardaire Elon Musk quelques jours auparavant. Sur l’initiative du nouveau propriétaire, un mail de licenciement a été envoyé à la moitié des salariés de la marque. Celui-ci ne faisait pas exception, mais concernait les dirigeants, le conseil d’administration et le personnel.

Ainsi, en une semaine seulement, Twitter s’est vu séparer de ses effectifs en faisant état de près de 3 800 licenciés. En conséquence, l’entreprise a dû fermer temporairement ses portes pour protéger ses données sensibles. L’enseigne a aussi voulu préserver le reste de son personnel d’éventuels mécontentements qui auraient pu dégénérer.

Selon le témoignage auprès de CNN de Simon Balmain, un community manager du groupe, cette annonce l’avait surpris comme tout le monde. Également victime de ce licenciement massif, il avoue qu’il avait déjà perdu tous ses accès et ses identifiants bien avant. Selon lui, cela avait été orchestré 8 heures avant sa lecture du fameux courriel.

De son côté, Elon Musk explique que cette décision fût poussée par les énormes pertes financières de l’entreprise. Avec ce grand ménage, il cherche ainsi à colmater près de 4 millions de dollars de déficit enregistré par la société au quotidien. Sa motivation semble être alors seulement de redresser l’activité économique de son nouveau groupe par tous les moyens.

Des transformations de taille en perspective

D’après plusieurs sources, Elon Musk avait déjà prévu d’effectuer une certaine révolution au niveau de l’application phare de Twitter. Il s’agit d’un projet d’envergure qui consiste à revaloriser l’emblème de la marque en imposant certaines restrictions au réseau social. Cela concerne notamment :

  • La mise en place d’un système de vérification plus stricte de l’authenticité des comptes ;
  • L’établissement d’un abonnement mensuel de 8 dollars pour avoir un compte certifié Twitter ;
  • L’imposition d’une cadence plus régulière et soutenue de l’environnement général du réseau social.

Afin de mener à bien ce projet, le dirigeant a fait venir des ingénieurs de Tesla pour examiner le travail des salariés de Twitter. Les résultats de ces analyses semblent ainsi être la principale cause du licenciement à grande échelle de la marque. À noter qu’avant l’incident, le personnel du groupe comptait au total environ 7 500 employés.

Quoi qu’il en soit, cette décision radicale n’a pas simplement été un choc pour l’ensemble des salariés. Certains investisseurs comme General Motors, General Mills ou encore Volkswagen ont été découragé de cette initiative. Ces derniers ont ainsi suspendu immédiatement leurs dépenses publicitaires sur la plateforme de communauté.

Ce n’est pas tout, les utilisateurs du réseau social figurent aussi parmi les plus marqués par ce renvoi collectif. Selon les estimations du cabinet Bot Sentinel, un spécialiste de l’analyse des comptes du réseau social, plus d’un million d’abonnés semblent avoir quitté la plateforme depuis l’annonce.

Pour suivre l’actualité en continu, rendez-vous sur lesexpertsdelaprudence.fr.

Des mécontentements du côté du personnel de toute part

D’après Bloomberg News et Business Insider, des dizaines de salariés congédiés auraient été rappelés à revenir retravailler au sein de l’entreprise. Ces derniers semblent être des personnes ayant eu et ont encore de l’importance pour le bon fonctionnement de la société. D’après les sources, ils auraient été licenciés par erreur.

Cela confirme ainsi l’hypothèse d’un renvoi collectif effectué au hasard. De plus, la direction de Twitter affirme que ces employés rappelés ne devaient pas recevoir ce fameux mail. Le patron du groupe, Elon Musk, confie d’ailleurs que ces collaborateurs étaient parfaitement compétents et qualifiés pour réaliser ses nouveaux projets.

Le milliardaire charismatique précise également que toutes les personnes licenciées récemment devaient recevoir une indemnité de trois mois de salaire. Nombreuses victimes affirment pourtant n’ayant encore pas profité de cette compensation pour la perte soudaine de leur emploi.

Compte tenu de cette situation, les anciens salariés de Twitter se sont regroupés pour déposer un recours collectif à l’encontre de la firme. En effet, beaucoup de travailleurs n’avaient pas reçu de justificatifs concernant le motif de faute professionnelle de leur licenciement. À cela s’ajoute encore le problème d’indemnité non perçu.

Par ailleurs, plusieurs employés de la société non touchés par cette vague de licenciement se sont également indignés. Cela a ainsi entrainé un départ massif, cette fois-ci de leur plein gré, d’une grande partie du personnel. Cela inclut toute la hiérarchie du groupe avec plus de 700 cadres démissionnaires.

Pour rappel, la loi américaine exige 60 jours minimum de préavis pour effectuer un licenciement d’envergure au sein d’une entreprise. Celle-ci n’a toutefois pas été respectée chez Twitter d’où les raisons de ce recours collectif. Affaire à suivre !

 

Entreprises technologies
Entreprises technologies
Bonjour, je m'appelle Melwynn et je suis rédacteur web. J'ai 44 ans et j'ai une passion pour l'écriture et la création de contenus. Sur mon site La Revue Tech , vous trouverez des articles, des guides et des conseils sur les nouvelles technologies pour améliorer votre présence en ligne grâce à une communication efficace et percutante. Bienvenue dans mon le monde des innovations et découvertes technologiques.
SEO 2023

Tendance

indicateur E reputation
Plus d'informations sur ce sujet
Autres sujet

L’impact des langages de programmation sur l’ère numérique

Les langages de programmation font partie des nombreux outils de base de la technologie de l’ère numérique actuelle. Que ce...

La révolution SuperWheel : Un système d’assistance sans électricité pour le vélo

Le secret de la SuperWheel et ses bases physiques Simon Chan, l'inventeur de la SuperWheel, a réussi à mettre...

Suunto Race détrône Garmin : le choc des titans dans l’univers des montres sportives avec des technologies avancées

Suite à la sortie de la montre de sport Suunto Race au début de l'automne, les regards se...

Révolutionner l’achat en ligne avec le comparateur de prix pour des décisions éclairées et durables

Seerkle, le nouveau comparateur produit Trouver le bon produit en ligne est souvent comparé à chercher une aiguille dans...