Image default
Smartphones

[Test] Huawei Mate S : l’excellence venue de Chine

“Ouais mais c’est une marque chinoise : c’est de la camelote ton truc”. Voilà à peu près ce que 99% des personnes pensent des marques de smartphones asiatiques – j’exagère à peine.

Force est de constater que, même si ces dernières nous ont habitués à des copies de plus en plus ressemblantes : là n’est pas leur seul secteur d’expertise. Il en existe qui proposent des produits de qualité, un SAV qui tient la route, une expérience utilisateur différente et novatrice. Parmi ces marques avant-gardistes : Huawei. 

Lorsque nous avons reçu le Mate S à la rédaction, l’équipe de la Revue Tech à d’une seule voix saluer l’excellent travail de Huawei avec son dernier flagship. Découvrons ensemble les raisons d’un tel plébiscite.

La Revue Tech LRT Test Review Huawei Mate S smartphone Force Touch Nexus

Design et ergonomie

Définitivement le gros point fort de ce Mate S : le design. Ce travail de qualité commence dès le packaging. Le smartphone est livré dans une boîte noire avec uniquement le nom de la marque inscrit à l’encre dorée.

À l’intérieur, les câbles et notices habituels ainsi qu’une paire d’intra-auriculaires d’excellente facture. Voici la seule solution que j’ai trouvé pour exprimer ce qu’on ressent lorsqu’on prend le terminal en main pour la première fois :

La Revue Tech LRT Test Review Huawei Mate S smartphone Force Touch Nexus

Le Huawei Mate S est fin, léger et magnifiquement bien conçu. Chaque côté du smartphone présente un biseau sur ses arêtes supérieures et inférieures. Loin d’être un détail anodin, cette initiative permet au terminal de beaucoup mieux tenir en main. Les boutons volume +/- et Power sur la tranche droite tombent facilement sous la main. On remarque d’ailleurs que le bouton Power est légèrement cranté pour être mieux reconnu : malin.

Positionnement un peu moins réfléchit, celui du jack 3.5 qui n’est ni à gauche ni vraiment au milieu de la tranche supérieure, mais un peu excentré, attention lors de vos choix de coques. Le fameux capteur biométrique est niché sur la face arrière, juste en dessous du module photo et du double flash biton. Cette face m’évoque énormément celle du One M7 : même finition, mêmes positions des bandes en plastique qui dissimulent les antennes.

La Revue Tech LRT Test Review Huawei Mate S smartphone Force Touch NexusLa Revue Tech LRT Test Review Huawei Mate S smartphone Force Touch NexusLa Revue Tech LRT Test Review Huawei Mate S smartphone Force Touch Nexus

Je tiens vraiment à dire un grand bravo à Huawei pour ce Mate S. Quelles que soient les appétences des personnes à qui je l’ai fait tester, tous ont été surpris par la qualité de fabrication et de finition. On comprend mieux pourquoi le constructeur s’est vu confier la fabrication du nouveau porte-étendard de Google !

Écran

L’écran de 5,2 pouces est proposé avec une technologie AMOLED. On connait déjà très bien les avantages de celle-ci : noirs profonds, saturation des couleurs réussies, et une autonomie de l’appareil vue à la hausse par rapport au LCD. Néanmoins, on peut lui reprocher de manquer quelques fois de contraste.

Si d’aventure vous êtes un adepte d’application comme Twilight, Huawei a essayé de penser à vous en proposant une option de gestion de la température de l’écran. Certes l’initiative est louable, mais elle reste inefficace.

La Revue Tech LRT Test Review Huawei Mate S smartphone Force Touch Nexus

Contrairement aux principaux ténors du marché, le Mate S garde une résolution Full HD, pas de QHD ici. Vu la diagonale de l’écran c’est largement suffisant et couplé à   l’utilisation de l’AMOLED : l’autonomie ne peut cacher sa joie.

Emotion UI

Android 5.1.1 Lollipop est assisté par Emotion UI 3.1 sur le Mate S dès la sortie de la boîte. Comme très souvent chez les surcouches des constructeurs chinois, on s’éloigne un peu plus que d’accoutumer d’Android stock. À l’instar de ce que propose iOS, vous ne retrouvez aucun drawer, toutes les applications sont organisées sur votre home à l’aide de dossiers.

En parlant d’iOS, une fonctionnalité semblable à Spotlight vous permet de rechercher du contenu dans votre Mate S en faisant un swype vers le bas. Vous pouvez ainsi rechercher applications, contacts, messages en une fraction de seconde.

Comme vous vous en serez douté, on retrouve bon nombre de fonctionnalités d’iOS sur Emotion UI. Autre exemple le lockscreen où d’un simple swype vers le haut, vous avez accès à des raccourcis pour la calculatrice, la lampe torche, l’enregistrement audio et l’appareil photo.

L’ensemble est plutôt bien ficelé et tourne sans gros bugs. Petit plus avec l’application Thèmes qui vous permet de définir indépendamment, icônes, thème général et thème du lockscreen.

Si l’on compare avec le Honor 7 de la marque éponyme, filiale de Huawei, on note l’absence de quelques éléments qui ont fait le succès du Honor. Premièrement la touche intelligente sur le côté gauche qui pouvait être configurée pour effectuer diverses actions. Rien sur le Mate S. Pareil pour le lecteur d’empreintes qui peut être utilisé pour afficher le multitâches et tuer les tâches en fond. Encore une fois, fonctionnalité qui disparaît sur le Mate S. Certes ces manques s’oublient au fil du temps, mais il aurait été plaisant de les retrouver sur ce terminal.

Pour ce qui est du reste, c’est comme MIUI ou encore Flyme : Emotion UI est bardée de petites fonctionnalités. Qu’il s’agisse du multiscreen, des options à une main, de celles du capteur biométrique, etc. C’est bien pensé mais surtout incroyablement fluide même avec 30 applications ouvertes en fond.

Cependant, il est intéressant de voir comment Emotion UI va évoluer dans le futur car la surcouche fait du sur place ces derniers mois au niveau du design et on veut voir ce que le constructeur a encore dans le ventre.

Huawei Touch

Huawei fait partie des constructeur qui n’ont pas encore nommé leur capteur d’empreintes. Équivalent du Nexus Imprint chez Google ou du TouchID chez Apple, le Huawei Touch (petit nom que nous lui avons donné à La Revue Tech 😊) impressionne par sa rapidité.

Comme chez son grand frère le Huawei Nexus 6P, le lecteur est situé à l’arrière du terminal, juste en dessous de l’appareil photo. Positionnement pas si insensé que ça, mais qui a aussi des inconvénients.

La Revue Tech LRT Test Review Huawei Mate S smartphone Force Touch Nexus

Parmi les avantages : c’est beaucoup plus intuitif d’atteindre cet emplacement. Vous mettez la main dans votre poche, votre doigt tombe directement sur le capteur : le terminal est débloqué avant même que nous ne l’ayez sorti ! Ensuite vous vous en doutez, la rapidité et la précisition de ce capteur sont tout simplement excellents. Rares sont les fois où vous vous aurez à vous y reprendre une seconde fois pour débloquer votre terminal.

Comme dit plus haut, la plupart des fonctionnalités du capteur du Honor 7 ne sont plus présentes sur ce modèle. C’est dommage, on aurait pu s’y faire, mais lorsqu’on a eu l’occasion d’essayer le terminal d’Honor : l’absence se fait toujours sentir. Néanmoins, notre “Huawei Touch” fait le travail : un déverrouillage rapide et précis, des fonctionnalités simples et efficaces.

Seul gros point noir : l’impossibilité de l’utiliser lorsqu’il est poser sur le dos.

Appareil photo

Le terminal embarque un couple de capteurs de 8/13 mégapixels. Bien que Huawei en soit très fier, on ne peut pas dire que les clichés qu’on obtient avec ce Mate S soient impeccable. En basse luminosité, et bien que le Mate S ouvre à F2.0 et propose l’OIS : on reste sur notre faim.

Certaines photos manquent de détails et présentent un peu trop de bruit, mais dans l’ensemble le capteur est satisfaisant. Le mode Manuel et le mode HDR permettent d’aboutir à des résultats assez probants.

La Revue Tech LRT Test Review Huawei Mate S smartphone Force Touch NexusLa Revue Tech LRT Test Review Huawei Mate S smartphone Force Touch NexusLa Revue Tech LRT Test Review Huawei Mate S smartphone Force Touch NexusLa Revue Tech LRT Test Review Huawei Mate S smartphone Force Touch NexusLa Revue Tech LRT Test Review Huawei Mate S smartphone Force Touch Nexus

Pour pallier ce problème, on salue la présence du Mode Manuel. Comme toujours, vous retrouvez les mêmes options que sur un reflex. Malheureusement la molette virtuelle qui vous permet de régler les paramètres de vos photos est souvent très approximative. Exemple : je sélectionne 1/25s pour la vitesse d’obturation en tournant la molette. J’arrête de tourner une fois ma valeur sélectionnée mais non, la molette va se la jouer roulette russe et continuer vers une autre valeur…

La Revue Tech LRT Test Review Huawei Mate S smartphone Force Touch Nexus

Quant à la vidéo, vous serez restreint à l’enregistrement Full HD, pas de 4K ici. Bien évidemment, la présence de l’OIS participe en grande partie à la fluidité générale de votre plan. En ce qui concerne la macro, le module de 13 mégapixels souffre énormément pour faire la mise au point. La présence d’un mode Macro aurait été la bienvenue…

Le capteur avant propose de son côté 8 mégapixels, ainsi que l’enregistrement Full HD. Il dispose lui aussi d’un flash mais intégré de façon très subtile par Huawei. La lampe est disposée juste à côté de la LED de notification et vous propose 3 niveaux de puissance : pratique pour vos selfies nocturnes.

Le Huawei Mate S est bon niveau photo/vidéo, sans pour autant être incroyablement performant. Si vous utilisez principalement votre module photo pour Facebook ou Instragram : le Mate S est largement suffisant.

Conclusion

2015 aura été ponctué de surprises, certaines plus plaisantes et d’autres un peu moins. Huawei fait partie de cette 1ère catégorie, et sa nouvelle place de 3ème constructeur mondial en est la preuve flagrante.

Bien que l’annonce du “1er smartphone à écran Force Touch” en septembre dernier n’ait pas agité les foules, le Mate S le mérite. Des composants solides, une interface certes monotone mais qui tient la route et un design de toute beauté ; tels sont les armes dont Huawei a doté son Mate S. Le fait est que c’est exactement ce qu’on attend d’un terminal “haut de gamme” aujourd’hui : une belle fiche technique, une bonne ergonomie et une autonomie qui tient au moins une journée intense.

Je ne saurais donc que trop vous conseillez d’envisager sérieusement l’acquisition de ce terminal, si l’envie vous en dit. Si vous êtes conquis, le Mate S est disponible à partir de 478 euros, de quoi faire des heureux !


Vous aimerez sûrement

Ajoutez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.