Image default
Smartphones

[Test] HTC One A9 : le flagship paradoxal

La situation d’HTC n’est pas au beau fixe, et ce n’est un secret pour personne. Après un One M9 qui a laissé les aficionados sur leur faim, le taïwanais avait promis un “smartphone du renouveau” pour fin 2015. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’HTC a su créer la surprise, mais pas forcement de la bonne façon ….

HTC One A9 Marshmallow Android Google Now On Tap La Revue Tech LRT Test Review Prise en main Hands on

Une impression de déjà-vu…

J’étais derrière mon écran lorsque le Responsable du Design chez HTC annoncait avoir fièrement travaillé sur le résultat final qu’ils nous présentaient. Autant vous dire que la déception se lisait sur chaque nanomètre carré de mon visage. Comme le résume très bien ce GIF , on pourrait littéralement assimiler le design du A9 à ceci :

HTC One A9 Marshmallow Android Google Now On Tap La Revue Tech LRT Test Review Prise en main Hands on


Quoiqu’on pense de la rixe entre Apple et HTC pour savoir qui a dégainé le premier, nul besoin de nier que l’A9 est le frère siamois de l’iPhone 6. Les responsables de la marque affirment cependant qu’il ne s’agit que de l’evolution du design de leurs précédents smartphones…soit…

HTC One A9 Marshmallow Android Google Now On Tap La Revue Tech LRT Test Review Prise en main Hands on

On retrouve donc un appareil de 5 pouces dans un châssis en aluminium d’excellente qualité. On ne peut pas enlever à HTC sa qualité et sa précision dans la finition de ses smartphones. On a le plaisir de retrouver un port nanoSIM accompagné d’un port microSD qui a fait défaut à de nombreux flagship en 2015.

Le seul défaut du design serait cet aspect trop arrondi qui a tendance a faire glisser le terminal de notre main. Si ce n’est ce détail, l’appareil est agréable en main, le bouton d’alimentation est cranté et tombe facilement sous la main, l’utilisation à 1 main est des plus aisée grâce à cette diagonale.

Sense 7, Android M : un duo de choc

Comme vous le savez peut-être, l’HTC One A9 est le premier terminal non-Nexus qui a été présenté avec Android M installé d’office. La dernière mouture de l’OS de Google partage le logis avec la surcouche d’HTC, Sense, en version 7.0. 

 

Autant vous dire qu’il s’agit probablement de la meilleure surcouche Android du marché.

 

Tant en terme d’esthétique, de fonctionnalités ou de personnalisation, c’est un vrai régal. Je vous invite à regarder notre test vidéo où tous les details de ces nouvelles interfaces sont traités dès qu’il sera disponible. Mais s’il vous manque une information, n’hesitez pas à nous le faire savoir dans les commentaires !

2 versions…enfin…presque

Quand vous regardez la fiche technique de l’A9 ci-dessus, vous vous rendez compte qu’on est quand même sur quelque chose de solide et de viable. Un écran 5 pouces AMOLED, un lecteur d’empreintes très réactif, un slot microSD, etc. Néanmoins, certains choix d’HTC sont sujets à polémique.

 HTC One A9 Marshmallow Android Google Now On Tap La Revue Tech LRT Test Review Prise en main Hands on

Tout d’abord : pourquoi avoir condamner l’Europe à la version 16 Go de mémoire / 2 Go de RAM  ? Autant vous dire que lorsque l’on couple ça à un Snapdragon 617 : c’est probablement le terminal “haut-de-gamme” le moins fluide qu’il m’est été donné de voir ces derniers mois.

 

La qualité de la navigation l’interface était complètement aléatoire : certains jours fluide au possible, d’autres (vraiment) lente…

 

Un élément par contre, qui fonctionne comme un charme : le lecteur d’empreintes. Configurable en une dizaine de secondes, celui-ci vous permet d’accéder à l’interface en posant juste votre doigt dessus. À l’instar de TouchID, il peut aussi être utilisé comme bouton de retour à l’accueil. Je regrette juste que les constructeurs n’aillent pas aussi loin que Meizu ou Huawei qui proposent une batterie d’interactions avec leur lecteurs d’empreintes.

HTC One A9 Marshmallow Android Google Now On Tap La Revue Tech LRT Test Review Prise en main Hands on

N’oublions pas de préciser que l’A9 fournit : “un son haute définition de 24 bits avec la technologie Dolby Audio Surround, un convertisseur CNA intégré et un amplificateur à rendement élevé”. Bien évidemment, pensez à vous fournir d’une paire d’écouteurs filaires (pas en Bluetooth) de qualité car sinon : ça ne fonctionne pas !

Autonomy: 404 not found

Généralement l’autonomie est un point sur lequel je ne m’attarde pas énormément dans mes tests. Je donne mon ressenti général et certains chiffres car à part quelques rares exceptions comme le Moto X Play, nous sommes toujours dans la journée ou la journée et demie en utilisation normale. Cependant je me devais de faire une exception avec ce One A9, et pas pour une bonne raison.

 

Il s’agit probablement de la pire autonomie que je n’ai jamais vu sur un smartphone depuis très longtemps.

 

J’en suis arrivé au point où j’étais obligé d’avoir obligatoirement une batterie externe avec moi pour espérer finir la journée. En général, le terminal débranché à 7h du matin étais déchargé entre 13 et 16 heures en fonction de mon utilisation. Je ne parle pas de vidéos en UHD, luminosité au max, pendant 3 heures. Juste de la musique dans le métro, les connections habituelles, réseau sociaux, etc. J’en parlerai plus dans le test vidéo mais c’est vraiment ma plus grosse déception sur ce terminal… Rien de surprenant quand on considère le fait qu’il ne s’agit que d’une batterie de 2 150 mAh.

HTC One A9 Marshmallow Android Google Now On Tap La Revue Tech LRT Test Review Prise en main Hands on

Un APN décevant

Tout comme le One M9, l’A9 dit adieu à la technologie UltraPixel en capteur principale. Cette dernière vient se loger sur la face avant de votre terminal. On aboutit donc à des selfies de meilleure qualité en condition de basse luminosité. Par contre, pas de flash physique ou logiciel (à l’aide de l’écran) pour cette caméra là.

HTC One A9 Marshmallow Android Google Now On Tap La Revue Tech LRT Test Review Prise en main Hands on

À l’arrière, on retrouve un module de 13 mégapixels avec OIS mais sans autofocus laser. Celui-ci est censé detecter vos mouvements au bout de 0,125 milliseconde, enregistrer les photos au bout de 0,1s etc. Autant vous dire que je suis resté sur ma faim. Les clichés de nuit sont incroyablement bruitées, l’APN n’est pas des plus rapides, et le mode Pro n’est pas très efficace. Autant vous dire que comparé à un Galaxy s6 ou un LG G4, pour citer ses contemporains, l’A9 fait pale figure.

HTC One A9 Marshmallow Android Google Now On Tap La Revue Tech LRT Test Review Prise en main Hands on

Certains diront que c’est gadget, mais l’A9 inaugure aussi de nouvelles fonctionnalités logicielles. Je pense par exemple au mode Hyperlapse qui vous permet de modifier la durée d’une courte vidéo que vous avez filmer dans ce mode précis. Le résultat est plutôt sympathique si la scène si prête 😊

Conclusion

HTC a loupé le coche. Force est de constater que la firme ne nous en met plus plein les yeux comme à la belle époque. Fini le temps où HTC présentait 6 terminaux au design bien distincts. Aujourd’hui, One M8 et M9 se ressemblent comme 2 gouttes d’eau, et ne parlons même pas de la gamme des Desire. Ceci est à mettre en parallèle avec l’époque où HTC nous présentait des Sensation, Sensation XL, Salsa, Chacha, etc. qui avaient véritablement une identité propre. C’est en pensant à ça que je reste sur un sentiment d’insatisfaction…

Maintenant en ce qui concerne plus précisément notre sujet : je ne vous conseillerait pas d’acheter un HTC One A9. Que ce soit 599 € sur htc.com ou 389,99 € chez d’autres revendeurs : vous pouvez trouvez beaucoup mieux pour votre argent à mon humble avis. Il ne nous reste plus qu’à attendre le One M10 qui sera probablement un smartphone capital pour la suite de l’aventure d’HTC. Il est indéniable que la firme à les moyens de produire un terminal qui soit à la hauteur de son image : gardons espoir !


Vous aimerez sûrement

4 commentaires

brice jeay 27 février 2016 at 7 h 19 min

C’est un milieu de gamme mon petit journaliste il à l’un des meilleurs appareil photo et fluidité de sa catégorie

Répondre
Charles Mangwa
Charles Mangwa 27 février 2016 at 11 h 05 min

J’ai donné mes arguments et les chiffres parlent d’eux-mêmes : lancement à 599 € c’est tout sauf le prix de lancement d’un terminal “milieu de gamme”…
En ce qui concerne le module photo : soit, mais sur quels arguments te bases-tu pour avancer cela ?

Répondre
Ced357 27 février 2016 at 10 h 34 min

Voir ci dessus….

Répondre
Charles Mangwa
Charles Mangwa 27 février 2016 at 11 h 11 min

J’ai fait un retour d’expérience. Mon retour sur la fluidité n’est pas quelque chose que j’ai estimé au hasard : je n’ai fait que coucher sur papier ce qui m’est arrivé…
Je suis tout à fait d’accord avec l’excellent duo Sense 7 + Android M, comme souligné dans le test d’ailleurs, mais le fait est que : le terminal laggait très souvent et l’autonomie ne m’a jamais permis d’atteindre la fin de la journée. Ce n’est pas un jugement de valeur : c’est un “fait”. Peut-être avez-vous eu plus de chance avec votre A9, ce que je vous souhaite sincèrement.

Répondre

Ajoutez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.