Lecture en cours
Test du LG G7 ThinQ : pourquoi on n’en entend pas plus parler ?

Détails
Modèle

LG G7 ThinQ

Système

Android 8.0

Dimensions

153,2 x 71,9 x 7,9 mm

Poids

162 g

Écran

6,1 pouces
QHD+ (3120 x 1440 / 564ppi)
19.5:9 FullVision
Super Bright Display

Caméra arrière

16 MP super grand angle (F1,9 / 107°)
16 MP angle standard (F1,6 / 71°)

Caméra frontale

8 MP grand angle (F1,9 / 80°)

Stockage interne

64Go UFS 2.1
Support microSD (jusqu'à 2 To)

Mémoire vive

4Go LPDDR4

Processeur

Qualcomm Snapdragon 845

Connectivité

Wi-Fi 802.11 a, b, g, n, ac
Bluetooth 5.0 BLE
NFC

Connectiques

USB Type-C 2.0 (compatible 3.1)
Mini Jack 3.5 mm

Capteurs

Capteur d'empreinte digitale

Batterie

3000 mAh

Particularités

Super Bright Display
AI CAM
Haut-parleur Boombox
Quad DAC Hi-Fi
Son surround DTS:X 3D
Certification IP68 (résistance eau et poussière)
Touche Google Assistant
Reconnaissance faciale
Charge sans fil

Materiaux

Verre (Gorilla Glass 5)
Aluminium poli

Coloris

Platinum Gray
Aurora Black
Moroccan Blue
Raspberry Rose

Annonce

Mai 2018

Prix officiel

849,90 €

Positif

Design
Ecran
Capteur grand angle

Négatif

Placement du haut parleur
Des photos qui pourrait être meilleures
Absence d'Android One

Rédaction
Lecteurs
Notez ici
Design
9.0
8.5
Qualité du son
7.5
9.0
Écran
8.5
9.3
Logiciel
7.5
8.5
Appareil photo
7.0
9.0
Performances
8.0
9.3
Confort
8.0
9.5
7.9
Rédaction
9.0
Lecteurs
2 notes
Vous avez noté ce produit !

LG, ce nom vous dit encore quelque chose ? C’est vrai que la marque vit de plus en plus dans l’ombre de ses concurrents – dans le domaine des smartphones en tout cas – Apple, Samsung et Huawei en tête. Et pourtant, ce n’est pas faute d’essayer de proposer ce qui se fait de mieux avec le G7 ThinQ.

Quand on a reçu ce G7 ThinQ pour qu’il passe au banc d’essai, ce n’était pas sans a priori. Les dernières versions, malgré leurs qualités, n’ont pas réellement marqué leur époque. Et pourtant, plus j’utilisais celui-ci et plus je me demandais pourquoi on ne voit pas ce G7 ThinQ plus souvent ! Ai-je simplement envie de voir les efforts de LG récompensés, ou est-il vraiment sous-estimé ?

Un design classique, mais superbement réalisé !

Pas de surprise chez LG avec ce modèle : verre à l’avant et à l’arrière (Gorillas Glass 5) et des bords en aluminium poli (moins brillant que sur un iPhone X cela dit). Point de mécanisme futuriste comme sur le dernier Oppo Find X par exemple. Mais le résultat est superbe, surtout dans ce coloris bleu (New Moroccan Blue) avec ses reflets !

Pour l’écran, on retrouve une dalle 6.1″ QHD+ (3120 x 1440 / 564ppi) au format 19.5:9. Vous l’aurez remarqué, LG y va de son notch avec ce G7 ThinQ. Pas forcément gênant – ayant un iPhone X au quotidien, on s’y habitue – et on aura la possibilité de le masquer dans les paramètres. Ports USB-C et Jack 3.5mm sur le dessous, bouton power sur la tranche droite, boutons volume +/- et un autre dédié à l’Assistant de Google sur la gauche, et l’emplacement pour carte SIM et micro-SD. A l’arrière, le capteur biométrique est facilement accessible bon point ! Au-dessus de celui-ci, les 2 capteurs 16 Mpx et le flash.

Un ensemble classique en 2018, mais le rendu est réellement très réussi. Et, malgré l’écran 6.1″, ce G7 tient bien en main avec ses dimensions de 153,2 x 71,9 x 7,9 mm, mieux qu’un iPhone X ou un Galaxy S9 à vrai dire.

LG nous offre un superbe écran.

Comme on a pu le dire au-dessus, le G7 ThinQ dispose d’un écran 6.1″ en définition QHD+. Les noirs, dalle LCD oblige, ne sont pas des plus profonds, mais les couleurs sont vives, peut-être trop, comme sur les rouges.

Dans les paramètres, on pourra choisir parmi différents modes d’affichage afin de l’accorder à notre préférence et même régler précisément les couleurs avec un mode “expert”.

Je ne souligne pas spécialement la présence de fuite de lumière ou d’aberration chromatique. L’écran du G7 offre une belle qualité d’affichage, et ce même en extérieur avec une option qui poussera la luminosité à 1.000 nits !

Une partie photo tournée vers l’IA

A l’avant un capteur 8 Mpx, à l’arrière deux capteurs 16 Mpx (f/1.6 & f/1.9). On passera pour la partie selfie, rien d’incroyable à dire de ce côté. Les résultats sont bons bien qu’un peu trop lisses. De l’autre côté, c’est plus intéressant : le capteur principal devrait afficher de bonnes performances en basse luminosité, et le second, grand angle, devrait être parfait pour prendre de larges scènes.

Plusieurs modes disponibles, dont un mode manuel pour la photo et un pour la partie vidéo (jusqu’à de l’UHD à 60 fps). L’application est plutôt bien faite, intuitive et facile à prendre en main.

Les clichés obtenus avec le G7 sont plutôt satisfaisants, mais la saturation peut être parfois assez agressive, notamment sur le rouge. Idem avec le HDR, on fera attention au résultats obtenus, le résultat pourrait piquer les yeux. En basse luminosité, mais ce n’est pas un cas isolé, les clichés sont, dans les conditions les plus extrêmes, bien trop lissé, on perd donc beaucoup de détails. Heureusement, on a la possibilité de photographié en RAW et le mode manuel s’avère très pratique ! En-dehors de cela, le second capteur est terriblement utile ! A titre personnel, je préfère ce type d’utilisation à celle que l’on retrouve sur un iPhone ou le Note 9, où le capteur permet un zoom x2.

Le G7 ThinQ se veut avant tout tourner vers l’intelligence artificielle, son nom y faisant d’ailleurs directement référence. Et c’est un aspect que l’on retrouve dans la partie photo (mode AI Cam) : cela est censé reconnaître le sujet et améliorer l’aspect de la photo en fonction de celui-ci. En pratique, le G7 va par exemple reconnaître un ciel et pousser le bleu, reconnaître une prairie et pousser le vert etc. Semblable à ce que l’on retrouve chez la concurrence et rien de bien convaincant ici non plus.

Pour le reste des caractéristiques techniques, on reste sur haut de gamme.

Pour le reste de sa fiche technique, le G7 propose un hardware haut de gamme mais, encore une fois, classique en 2018. Snapdragon 845, 4 Go de RAM, 64 Go de mémoire interne et le support de micro-SD jusque 2 To. On retrouve une certification IP68 et une batterie de 3.000 mAh pour alimenter le tout. Rien de bien excitant mais ça reste efficace !

La batterie, bien que la capacité ne  soit pas impressionnante, me permettait de tenir une journée sans trop de problème, mais n’espérait pas en tirer plus (3h30 à 4h d’écran activé).

Comme on a pu le dire plus haut, un bouton dédié au à Google Assistant est présent sur la tranche gauche. Si malheureusement on ne peut pas le réattribuer, il a le mérite de diriger vers le service de Google, contrairement à ce que fait Samsung sur son Galaxy Note 9, par exemple.

Support parfait pour un software agréable, mais perfectible.

Plus le temps passe et plus je trouve les surcouches de constructeurs inutiles. Sans forcément parler ici de performance ou d’ergonomie, Android tel qu’on le connait sur la gamme Pixel se suffit à lui-même, contrairement à ses débuts.

Alors oui le software préparé par LG est plutôt sympa, on a connu pire de ce côté-là. Mais il y a certaines choses que l’on aimerait ne plus voir : des applications qui font doublons avec celles proposées par Google (calendrier, alarme, contacts …), des incohérences, comme le tiroir d’applications que l’on doit trier par ordre alphabétique à chaque fois que l’on télécharge une application et, comme à chaque fois, le temps d’attente pour bénéficier des nouvelles versions d’Android : problèmes qui seraient résolus avec Android One.

En-dehors de cela, et je m’étonne à l’écrire, l’utilisation du G7 ThinQ, concernant le software, était satisfaisante ! Généralement la première application que j’installe est le launcher Nova (tester c’est l’adopter), mais je n’en ai pas senti le besoin pendant mon test !

LG mise beaucoup sur la partie audio !

Le G7 propose l’option Quad DAC Hi-Fi 32bit et DTS-X Son 3D afin d’augmenter la qualité et l’immersion lors d’utilisation avec un casque ou des écouteurs. Des options toujours bienvenues afin d’adapter le son à nos préférences.

On pourra également trouver la fonctionnalité Boombox : à défaut d’offrir un son stéréo, LG utilise ingénieusement l’espace interne comme caisse de résonance afin d’augmenter l’impact des basses. En résulte un son plus puissant quand le téléphone repose sur une table par exemple.

A titre personnel, j’ai trouvé cela plutôt gênant quand on tient le smartphone en main : alors oui le son plus puissant est sympathique à avoir, mais les vibrations, pendant que l’on regarde un film / une vidéo, par exemple, ou que l’on joue, sont plutôt désagréable. Autre détail gênant, le seul haut parleur en bas du téléphone qui est facilement bouché par la main quand on le tient à l’horizontal.

Un téléphone qui se débrouille bien, mais ne se démarque pas vraiment.

En conclusion, les quelques semaines passées avec le G7 ThinQ m’ont convaincu de 2 choses : il est bon partout, voir très bon sur certains points, mais n’excelle dans aucun domaine, malheureusement. Mais à son prix de départ, 850€, j’aurais eu du mal à vous dire de le prendre sans hésiter. Par contre, après quelques mois de commercialisation, on peut trouver le G7 ThinQ à moins de 550€, ce qui le rend bien plus intéressant ! Superbe écran, partie audio travaillé avec soin, design réussi, capteurs performants même si perfectibles, un software en bonne voie mais où le choix d’Android One aurait pu être plus audacieux. Seule ombre au tableau du coup : quand Android Pie sera-t-il disponible sur le G7 ThinQ ? LG n’a pas encore communiqué sa roadmap, alors même si l’on peut affirmer sans trop de risque qu’il aura droit à Android 9, l’attente risque d’être longue … Reste que ce smartphone reste à prendre en considération, surtout dans sa fourchette de prix actuelle mais on pourra reprocher à LG de ne pas réellement se démarquer de la concurrence (si ce n’est par le capteur grand angle).

Acheter le LG G7 ThinQ

À propos de l'auteur
Tony Vincent
Tony Vincent
Rédacteur en chef sur La Revue Tech. Etudiant en gestion passionné de nouvelles technologies. On peut aussi parler montres ou basket !
2 Commentaires
Laisser un commentaire
  • SETH
    26 septembre 2018 at 7 h 53 min

    On en entend pas parler, parce que LG est mort en France. Dans une grande de ville de France, aucun LG chez Darty, Fnac et autres boutiques d’opérateurs !
    Finalement des revendeurs vendaient la version + rose à 128Go à 285 ! On cherchant bien, on trouve toujours cette version supérieure à 400€ ! Je crains le pire concernant le LG Fit et le One, qui pourraient être des offres intéressantes mais seront ils un jour distribués …et à quel prix? sachant qu’ils seraient en confrontation directe avec des chinois très agressif ( genre xiaomi ..malgré des gros manques: pas de full 4g, pas de NFC, pas de 4G+, écran passable )

    • Tony Vincent
      26 septembre 2018 at 22 h 23 min

      Effectivement, comme tu dis, la concurrence est de toujours plus agressive et il devient compliqué de se faire une place. Malheureusement LG n’a pas su garder sa position et c’est très dommage pour ce G7 !

Poster un commentaire

Design
Qualité du son
Écran
Logiciel
Appareil photo
Performances
Confort