Lecture en cours
[Test] Echo Horizon : qu’est-ce qu’on a pour 169€ ?

Détails
Modèle

Echo Horizon

Système

Android 7.0 Nougat

Dimensions

153,5 x 70,7 x 9,1 mm

Poids

190 g

Écran

5,7’’ IPS 18:9
720 x 1440 pixels (HD+)

Caméra arrière

Capteurs 13 Mpx + 2 Mpx

Caméra frontale

Capteurs 8 Mpx + 2 Mpx

Stockage interne

32 Go
Port Micro SD (jusque 128 Go)

Mémoire vive

3 Go

Processeur

Mediatek MT6750T
Octa Core 1,5 GHz

DAS

0,875 W/Kg

Connectivité

Wi-fi : 802.11b/g/n, Support Hot spot ° 2G : GSM:850/900/1800/1900MHz
3G : WCDMA: 900/2100MHz
4G : FDD: 800/1800/2600MHz
Bluetooth 4.0

Connectiques

Micro USB
Port Jack 3.5mm

Batterie

2940 mAh

SIM

Double SIM (micro + nano ou micro + SD)

Coloris

Noir carbone
Bleu profond

Annonce

Octobre 2017

Prix officiel

169€

Positif

Design
Ecran

Négatif

Poids
Appareil photo

Rédaction
Lecteurs
Notez ici
Design
6.5
7.0
Qualité du son
4.5
Écran
5.5
Logiciel
6.5
Appareil photo
5.5
Performances
6.5
Confort
4.0
5.6
Rédaction
7.0
Lecteurs
Vous avez noté ce produit !

Pour ceux qui ne connaissent pas, Echo est une jeune marque française lancée par l’entreprise Modelabs (qui s’occupe également de la distribution de la marque Meizu, souvenez-vous, on en parlait ici). Le but de la marque étant de proposer un produit abordable sans nécessairement avoir un design bâclé. La majorité des produits est dessinée en France, au sein du Studio 107, et les produits fabriqués en Chine. On pourrait comparer la marque à ce que propose Wiko, Archos, ou encore Huawei et Honor dans leurs offres entrée de gamme, par exemple. 

Avec le Horizon, la marque vise à offrir un produit que l’on aura plaisir à utiliser, sans se ruiner. Pari réussi ? C’est la question à laquelle on va essayer de répondre.

Il a tout d’un grand … en apparence.

L’Echo Horizon a le mérite de vouloir proposer un design travaillé. Malgré le fait que le plastique soit majoritairement utilisé ici, il ne fait pas cheap pour autant. L’Horizon nous rappellent beaucoup les smartphones en verre dont on a l’habitude, une fois en main. A l’arrière on retrouve les 2 capteurs (13 & 2 Mpx), le flash, le capteur d’empreintes digitales et le nom de la marque. Sur la droite, boutons de volume et d’alimrntation. Ce dernier bénéficie d’une texture différente pour pouvoir le différencier facilement. Rien sur la tranche gauche. Emplacement pour SIM et Micro SD sur le dessus ; micro USB (on aurait aimé de l’USB-C), haut parleur et jack 3.5mm sur le dessous. À l’avant, l’affichage se fera sur un écran 5,7″ au format 18:9. Si Echo aime à dire que le téléphone est borderless, je n’irai pas jusque-là, mais la taille des bords reste raisonnable, ce qui est appréciable.

Le tour du propriétaire fait, on ne peut qu’admettre, si le smartphone n’est pas déjà recouvert de traces de doigt, que le design est une réussite ! Autre chose que l’on remarque rapidement … c’est le poids ! 190g, ça ne parait pas énorme, mais à titre de comparaison, un iPhone X affiche 174g sur la balance et un Galaxy S9+, 189g (et ils sont, eux, bien en verre).

Argument de vente n°1 pour cet Horizon : l’écran.

Proposer un smartphone aux airs de haut de gamme c’est bien, si les performances proposées ne viennent pas tout gâcher c’est mieux. Qu’en est-il ici ? Un écran 5.7″, au format 18:9 et à l’affichage 720p (1440 x 720), sur le papier ça ne vend pas du rêve. Mais le Horizon ne s’en sort pas si mal finalement. L’écran occupe 77% de la face avant et, malgré ses 282 ppp, avoir les yeux posés sur cet écran n’aura pas été le plus terrible pendant le test. Côté précision des couleurs et lisibilité en extérieur, on aura vu mieux, mais l’Horizon n’a pas pour but de détrôner les grands noms déjà présents sur le marché. C’est un bilan en demi-teinte pour l’écran, mais meilleur qu’on ne pourrait l’espérer.

Un double capteur, juste pour la forme.

8 & 2 Mpx à l’avant. 13 & 2 Mpx à l’arrière. Quand j’ai su que l’Echo Horizon disposerait de 2 capteurs à l’arrière, j’ai vite été curieux de voir le résultat. Quand j’ai su que le second capteur n’offrait que 2 Mpx, je l’étais beaucoup moins … Pour mettre fin au suspens, et pouvoir se concentrer sur les clichés que l’on obtient, le deuxième capteur n’apporte rien – si ce n’est, comme Charles aime l’appeler, un flou radial, à la manière de ce qu’on aurait sur Snapseed ou Lightroom – et j’ai vite arrêter d’essayer d’en tirer quelque chose de positif … Il est là pour la forme, pour dire “on fait comme les grands”, dommage qu’il n’ait aucun intérêt.

Par contre, le capteur principal s’en sort mieux qu’attendu, dans des conditions de luminosité favorables cela dit. L’exposition n’est pas mauvaise (mais atteint vite ses limites sur des scènes plus “compliquées”), on a de bonnes couleurs bien qu’un peu délavées parfois.

Pour ce qui est de l’interface, Echo aurait du s’abstenir de vouloir apporter sa touche perso. On a l’impression de revoir les mauvais jour d’Android (je vous vois utilisateurs de Nexus One …). La prochaine fois Echo, optez pour Android One, ne touchez à rien, et tout le monde s’en portera mieux (prenez exemple sur Nokia, par exemple).

Des performances en adéquation avec le reste du smartphone : suffisantes.

Heureusement pour les performances de l’appareil, l’OS n’a globalement pas de modification, qui viendrait alourdir l’interface pour rien. Mais la présence d’Android 7.0 reste dommage. Commercialisé en octobre 2017, l’Horizon n’a bénéficié – mais c’est déjà ça – que de mises à jours mineures. Une mise à jour vers Oreo n’est malheureusement pas d’actualité (et ne risque sûrement pas de l’être, sans parler de Pie). À l’usage, l’Horizon n’est pas une plaie à utiliser. Sûrement pas ce qui se fait de mieux pour du multitâche et basculer d’Instagram à YouTube toute la journée, mais pas aussi terrible que je ne l’aurais imaginé. Il suffira pour les utilisateurs les moins gourmands. Et cela vaut également pour l’autonomie : un utilisateur modéré en tirera une journée. Si vous passer votre temps sur votre smartphone, prévoyez une batterie externe. Avec un écran 720p et un processeur peu énergivore, on aurait pu espérer plus, mais c’est en adéquation avec le reste du smartphone : suffisant.

Alors non, je ne vendrai pas mon iPhone X pour prendre un Echo Horizon. Non, je ne conseille pas de prendre ce modèle 1 an après le début de sa commercialisation (un Horizon 2 a été annoncé lors du MWC, mais a finalement été annulé). Mais par contre, il est vrai qu’Echo s’adresse ici à un public qui cherche à être connecté, avoir un beau smartphone, sans devoir renoncer à partir en vacances. Il faut garder en tête que l’Horizon est proposé à 169€. Si vous passez votre temps sur les réseaux sociaux, à prendre des photos ou à jouer sur votre smartphone, inutile de préciser que ce smartphone n’est pas pour vous. Si vous êtes un utilisateur léger, que vous voulez découvrir les smartphones, que vous êtes un parent voulant offrir son premier appareil à votre enfant, l’Echo Horizon peut être un produit à envisager. Sans excéder dans aucun point, l’Horizon a le mérite de faire ce que l’on en attend, et dans un design plus agréable que la plupart des concurrents.

Cependant, la marque est jeune, et je me demande notamment quel sera le suivi de ce genre de smartphones concernant les mises à jours (majeures) logiciels. De même, annoncer un Horizon 2 pour l’annuler ensuite peut donner à réfléchir sur l’avenir de la marque. Sans vous conseiller fortement de commander celui-ci, je vous conseille cependant de suivre la marque si vous correspondez au public visé.

Acheter l’Echo Horizon

 

À propos de l'auteur
Tony Vincent
Tony Vincent
Rédacteur en chef sur La Revue Tech. Etudiant en gestion passionné de nouvelles technologies. On peut aussi parler montres ou basket !
Commentaires
Laisser un commentaire

Poster un commentaire

Design
Qualité du son
Écran
Logiciel
Appareil photo
Performances
Confort