Lecture en cours
Bose QC35 VS B&O Beoplay H9 : le duel au sommet des casques Bluetooth

Le choix d’un produit audio n’est jamais chose aisée tant nos goûts diffèrent. Qu’il s’agisse de design, de qualité du son, d’ergonomie, d’autonomie, etc nous avons tous des critères bien spécifiques qui rendent cet acte d’achat très particulier pour chacune et chacun (à moins qu’on trouve une petite pépite).

Aujourd’hui nous vous proposons un duel qu’il nous a semblé intéressant de réaliser. Parmi tous les critères qui pourraient influencer votre choix, nous nous proposons de nous concentrer un en particulier. Celui qui nous tient le plus à coeur à la rédaction est bel et bien : la réduction de bruit.

Après quelques jours de recherche sur les Internets, nous sommes parvenus à sélectionner 2 candidats : le QuietComfort 35 de Bose, et le Beoplay H9 de Bang & Olufsen. Essayons donc de les analyser et de les départager, critère par critère !

Pour ceux qui veulent un résumé rapide, je vous laisse jeter un oeil à notre #LRTVersus sur Instagram, pour les autres, bonne lecture !

bose qc35 beoplay h9

 

Packaging & accessoires

Premier critère que l’on se doit de mentionner lorsqu’on parle de casques nomades : le packaging et, surtout, les accessoires fournis.

Le Beoplay H9 de Bang & Olufsen vous est livré dans une boite sobre mais élégante, avec une photo du casque qui prend la majorité de l’espace. À l’intérieur vous retrouverez ce dernier ainsi que : un cable jack 2.5mm vers jack 3.5mm, un câble micro USB, un adaptateur avion et … une « housse » de transport. Une housse dans le sens littéral du terme.

Ce casque à 499 euros vous est livré avec un petit sac en tissu en guise de housse de transport…

Si nous parlons du QC35 maintenant, la situation est quasiment identique à 2 différences près. Premièrement, on perd un accessoire entre le QC35 et le QC35 II : l’adaptateur avion a pris le large. La seconde différence, par contre, est pour le meilleur : Bose nous fournit une véritable coque rigide en cuir pour ranger le casque et ses différents accessoires. Et pour le coup, le côté rigide est vraiment pratique et très rassurant !

Ce 1er round est donc remporté par le QC35 qui a fait la différence grâce à sa housse de transport.

 

Design

Second élément de comparaison de notre article : le design. Pour le coup, les 2 casques arborent des matériaux et des finitions bien distincts.

Le QC35 est principalement composé de nylon renforcé à la fibre de verre et d’acier inoxydable, en coloris Noir ou Gris, et arbore un revêtement rembourré, en cuir synthétique, à l’intérieur de l’arceau. Arceau qui a d’ailleurs la particularité d’être extrêmement flexible, donc il résiste plutôt bien aux chocs et autres torsions.

Le Beoplay H9 – disponible en Noir et en Gris/Marron – surprend lui par sa rigidité de prime abord. Comparé au QC35, on se retrouve avec un casque beaucoup moins flexible, non-rétractable/pliable (!!), avec beaucoup plus de cuir employé pour son design, que son homologue.

Si on devait donc choisir un vainqueur pour cette seconde manche, le set irait au Beoplay H9. Tout simplement grâce à sa finition qui fait bien plus premium. Bien qu’il en ait sous le capot : le QC35 ne donne pas cette impression de casque haut de gamme aux finitions exemplaires, bien au contraire…

 

Ergonomie

Nous en sommes à 1 manche partout à l’entrée de ce 3ème set destiné à l’ergonomie des 2 prétendants.

Aussi bien le Beoplay H9 que le QC35 propose une application qui permet d’appairer, contrôler, mettre à jour le firmware, etc. Rien de bien surprenant à ce niveau-là, on est sur quelque chose d’assez basique des 2 côtés.

Au niveau des casques en eux-mêmes on retrouve le bouton d’alimentation sur l’oreillette droite du QC35, idem pour les boutons volume +/- et play/pause, qui sont eux sur le côté gauche de cette même oreillette droite, à portée du pouce. Sur l’oreillette gauche on retrouve le port jack 2.5mm et sur le QC35 II, le bouton destiné à Google Assistant / gestion du niveau de réduction de bruit.

Le Beoplay quant à lui fait un peu plus dans l’originalité. Le switch ON/OFF se trouve toujours sur l’oreillette droite mais en dessous cette fois. Par contre le constructeur danois a décidé de faire fi de tout autre bouton. Play/pause, volume +/-, musique suivante/précédente : tout est géré depuis une surface tactile placée sur l’oreillette droite. Difficile de faire plus intuitif. La surface est juste un peu difficile à appréhender car parfois on doit s’y prendre à plusieurs reprises avant que le geste soit reconnu, mais on salue l’effort.

Cette fois-ci c’est le Beoplay H9 qui l’emporte pour passer à 2 – 1. Passons maintenant au confort !

 

Confort

Intéressons nous maintenant aux coussinets des casques. En effet, qui dit casque audio, dit forcément longues séances d’écoute. Il serait donc éliminatoire d’avoir un casque qui est gênant sur la durée.

Comme nous l’avons vu dans la 1ère partie, le Beoplay H9 est un peu plus rigide, chose qu’on ressent une fois qu’on l’a sur la tête. Appartenant à la catégorie des circum-auriculaires tout comme le QC35, on a déjà le plaisir de le voir englober toute l’oreille. Bien évidemment, ça reste un critère subejctif ici.

Le QC35 à l’inverse fait un meilleur travail dans ce domaine.

On se retrouve moins souvent à repositionner le coussinet qu’avec le Beoplay pour faire en sorte qu’il couvre toute l’oreille. De plus, le casque de Bose est plus léger que celui de Bang & Olufsen, ce qui l’avantage dans cette catégorie.

Notre vainqueur pour cette avant-dernière manche est donc le Bose QC35. Il remonte au score à 2 manches partout, avant le set décisif.

 

Son & réduction de bruit

Nous avons gardé le meilleur pour la fin : la qualité sonore ! Sans aucun doute LA raison pour laquelle on achèterait l’un de ces casques.

Commençons par le Beoplay H9 en mode actif avec la réduction de bruit active. Les membranes ont tendance à nous délivrer un son très grave avec plus de pression qu’en mode passif ou actif mais sans réduction de bruit.

Cette dernière fait d’ailleurs un très bon travail car elle vous permet de vous isoler de certains sons de façon plutôt efficace, même dans les transports en commun bruyants, rues agitées, zones en travaux etc.

On regrettera juste le rendu sonore moins bien maîtrisée avec la distorsion qui remonte en mode actif (avec réduction de bruit) ainsi que ses 14 heures d’autonomie, qui sont en deçà de ce que propose son adversaire. À notez que le casque vous préviendra 45 minutes environ avant d’être complètement à sec, via un petit bip.

Du côté du QC35 c’est une histoire un peu différente que nous découvrons. On remarque d’emblée que le rendu sonore est clairement de meilleure qualité lorsque la réduction de bruit est activée. Une fois cette dernière activée, la différence est très mince entre la connexion filaire et le Bluetooth. Néanmoins pour sa restitution plus claire et plus définie, notre préférence ira au mode sans-fil dans les aigus.

Le QC35 offre un rendu globalement équilibré. Les voix claires et chaleureuses y sont plus mises en valeur que sur le Beoplay H9. Le casque met aussi l’accent sur les extrêmes graves / graves, mais de façon un peu trop exagérée. Si vous êtes un aficionados des basses bien prononcées vous trouverez ici votre plaisir.

En ce qui concerne la réduction de bruit active :

Le QC35 propose la meilleure RBA à ce jour sur un casque nomade. Tout simplement.

Après avoir testé le Beoplay H9 pendant plusieurs semaines, la différence a été assez marquée. Pour avoir pu le tester en plein vol, on peut dire que ce QC35 vous coupe même trop bien du reste du monde. C’est un 10/10 ici pour Bose.

Au niveau de l’autonomie, le QC35 promet 20h en Bluetooth + réduction de bruit active et 40h en filaire + RBA. Dans la pratique, nous avons réussi à le pousser à un peu plus de 23 heures. C’est donc une promesse largement tenue de ce côté-là.

Force est de constater que cette cinquième et dernière manche est remportée sans hésitation par le QC35 de Bose. Direction la conclusion et les résultats !

Conclusion

Aussi bien Bose que Bang & Olufsen nous proposent ici des casques extrêmement intéressants. Tant sur le plan du design, que celui de l’ergonomie ou bien de la qualité du son, les 2 adversaires ont montré de nombreuses qualités.


Au bout du compte, le QuietComfort 35 de Bose l’emporte avec une victoire de 3 manches à 2 ! Alors si vous êtes à la recherche d’un casque Bluetooth, et que la réduction de bruit est aussi un gros argument pour vous :

Le QC35 de Bose est LE casque sans-fil que LRT vous conseille !

Acheter le QC35 II 😎

Acheter le B&O Beoplay H9 😎

À propos de l'auteur
Charles Mangwa
Charles Mangwa
Je navigue entre Medium et les Minions, la culture japonaise et les emojis. N'hésitez pas à venir papoter sur Twitter : dispo 35 heures sur 34 😎 !
Commentaires
Laisser un commentaire

Poster un commentaire