Arctis 1 Wireless 7
Audio

[Avis] SteelSeries Arctis 1 Wireless : le casque gaming à emmener partout

L’audio dans les jeux vidéo peut jouer un rôle important, comme ça peut être le cas sur un FPS (Call of Duty) ou un TPS (Fortnite). Entendre ces ennemis se déplacer ou pouvoir communiquer avec son équipe peut faire la différence ! Mais un bon casque est souvent cher, destiné à une plateforme en particulier, ou on se retrouve avec un modèle pas terrible qu’on laisse dans le tiroir.

Nous sommes, pour la plupart, confinés à la maison en ce moment et soyons honnêtes, on a plus souvent la manette ou la souris à la main, que notre ordinateur du boulot (allez, ça reste entre nous). Après avoir parlé des enceintes Sonos (le test de la One SL ici, celui de la Beam par ) et du Solo Pro de Beats (notre article ici), parlons aujourd’hui du SteelSeries Arctis 1 Wireless, un casque qui n’a rien d’incroyable à première vue, mais qui se montre convaincant !

Un design sobre mais efficace

Passons rapidement sur le design, qui fait dans la sobriété. L’ensemble est en plastique noir, le logo apparaît sur chaque oreillette et l’arceau est renforcé par une tige en acier pour plus de solidité. C’est simple et efficace, pas d’extravagance. Au niveau de l’arceau, on retrouve un léger rembourrage en simili-cuir.

Pour les oreillettes, SteelSeries mise sur du tissu au niveau des coussinets dans un design circum-aural (les coussinets entourent les oreilles), ce qui a pour avantage de moins étouffer au niveau des oreilles. Avec 190 g sur la balance, le casque est vraiment confortable. Je ne ressens pas de chauffe au niveau des oreilles, ni de pression sur le haut du crâne, même après plusieurs heures d’utilisation.

Niveau ergonomie, une bonne surprise

L’Arctis 1 Wireless est plutôt bien équipé, et encore heureux vu les 120 € demandés à l’achat. Sur l’oreillette de droite, seulement le bouton marche/arrêt et une petite LED. A gauche, un bouton permet d’activer/désactiver le micro et un autre permet de régler le volume. On y trouve également une prise jack 3.5 mm, bien qu’on puisse bénéficier d’une connexion sans fil grâce au dongle USB-C.

Arctis 1 Wireless 2

Et enfin une prise micro-USB et une dernière pour brancher le micro qui est, vous l’aurez compris, et on apprécie, amovible ! Ce dernier est efficace, et c’est plutôt bienvenu, notamment en déplacement, de pouvoir le brancher/débrancher selon son envie.

Les boutons se trouvent bien placés et facilement reconnaissables, pratique pendant une partie !

Un casque polyvalent

Dans la boîte, à côté d’un câble jack 3.5 mm et d’un câble USB-A vers USB-C, on retrouve le dongle mentionné plus haut qui permettra, une fois branché à votre PS4, Xbox, Switch, PC, ou encore appareil Android et même iPad (avec USB-C), de connecté votre casque sans fil. C’est vraiment un gros plus de ce casque, sa polyvalence. Avec ou sans fil, et peu importe la plateforme utilisée.

J’ai par exemple une Switch et un iPad Pro. Je peux donc brancher le dongle en USB-C sur l’un ou l’autre des appareils et ne pas déranger mes voisins, que ce soit à la maison (madame apprécie) ou en déplacements.

Arctis 1 Wireless 1

Amateur de PUBG, le casque offre un réel avantage au niveau sonore pour repérer les ennemis, en comparaison aux haut-parleurs de l’iPad, par exemple. Le constat est le même sur les autres plateformes sur CoD, Battlefield et consorts. Autre plus : l’autonomie. SteelSeries annonce 20 heures, on a constaté une quinzaine d’heures, qui s’avère suffisante à l’usage !

Quelques ombres au tableau

On aurait aimé que SteelSeries pousse l’attention au détail un peu plus loin. Deux choses sont manquantes, à mon avis : une prise USB-C pour la recharge, à la place du micro-USB, et des charnières pour plier le casque et réduire son encombrement lorsqu’on le transporte. Les oreillettes de l’Arctis 1 Wireless sont orientables à 90º, mais ce n’est pas suffisant. Relativisons en se disant que, de toute façon, on ne va pas se promener avec tous les jours (on ne peut pas sortir de toute façon…).

Pour 120 €, on aurait aimé avoir une housse de transport (celle vendue par SteelSeries est facturé 35 €, ça commence à faire beaucoup). Notez qu’à l’heure où nous écrivons ces lignes, le casque est en promo sur leur site à 95 €.

Il existe également un modèle en tout point similaire, si vous acceptez de faire l’impasse sur la connexion sans fil. L’Arctis 1, non Wireless du coup, est proposé à un peu moins de 60 € et s’offre comme une alternative plus abordable.

Vous aimerez sûrement

Ajoutez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.