Smartphones

[Avis] Asus Zenfone : pourquoi on devrait en voir plus autour de nous

BANNER 4 2

C’est avec la récente annonce des nouveaux Zenfone 8 que je me suis souvenu que je n’ai jamais pris le temps de terminer mon article sur le Zenfone 7 Pro. Et voir tous ces articles ou vidéos autour des nouveautés smartphone d’Asus m’a rappelé à quel point je trouve dommage de ne pas en voir plus autour de moi.

Beaucoup de mérite mais trop de discrétion

Bien sûr, Asus n’a pas l’aura d’Apple ou Samsung – et je parle ici uniquement du marché des smartphones, Asus étant bien plus présent sur le marché des ordinateurs (directement ou via ROG) – ni même la communauté de OnePlus. La faute à qui ? Un public qui boude la marque ? Un rapport qualité/prix pas assez intéressant ? Des produits médiocres ? Bizarrement, je répondrais non à toutes ces questions.

La marque taïwanaise est plutôt bien installée sur le marché des ordinateurs avec 6% de part de marché dans le monde en 2020, au coude à coude avec Acer (d’après une étude réalisée par Canalys), et occupe même la première place si on se concentre uniquement sur les ordinateurs destinés aux gamers. Aucune raison de ne pas lui faire confiance quand il s’agit d’un smartphone du coup. Et pourtant, la part sur ce marché est de moins de 3%, derrière Vivo ou Realme.

Le rapport qualité/prix n’est, de mon point de vue, pas un problème non plus, car la marque propose des smartphones plutôt bien équipés, avec des technologies récentes, en essayant de se démarquer (un peu) de la concurrence niveau design, mais également avec des prix encore raisonnables quand la plupart des concurrents ont franchi la barre des 1 000 €. Et, même s’il faut avoir l’occasion de le prendre en main pour s’en rendre compte, les Zenfone sont loin d’être de mauvais smartphones. Pas parfait, des points sont à améliorer, c’est certain, mais loin d’être le dernier modèle à considérer à mon avis.

Prenons l’exemple du Zenfone 7 Pro, j’avais d’ailleurs déjà beaucoup aimé le Zenfone 6 (notre article ici), et je pense que c’est toujours valable pour les Zenfone 8 et 8 Flip : le design est travaillé, la fiche technique bien fournie, l’écran est très agréable à utiliser, la batterie dopée. La partie photo serait son talon d’Achille. Non pas qu’il soit mauvais, mais pas à la hauteur face à Samsung, Google ou Apple. Ca reste cependant polyvalent et fiable, et les selfies sont parmi les meilleurs sur le marché grâce à cette “Flip camera” que j’affectionne tant (plus pour l’aspect esthétique et l’effet “wahou” que pour les selfies…).

Mais alors pourquoi on n’en voit pas plus dans la rue s’ils sont si bien que ça ?
En un seul mot : marketing. Que savez-vous des derniers Zenfone 8 ? Leurs dates de sortie ? Leurs prix ? Et je suis sûr que vous n’en saurez pas plus sur les Zenfone 7. 
La vérité c’est que les plus geeks d’entre vous liront peut-être quelques articles au moment de l’annonce des produits, regarderont la vidéo de MKBHD ou MrMobile, puis n’entendront probablement plus parler des Zenfone, jusqu’au prochain… Et s’il y a bien eu une pub TV, plutôt bien faite d’ailleurs, on ne l’aura pas vue pendant très longtemps.

Comment se faire une place sur un marché aussi concurrentiel ?

Et il ne suffit pas de sortir des smartphones chaque année pour avoir sa part du gâteau, aussi bons soient-ils. Le client il faut aller le chercher. Allez demander à HTC, LG ou encore Sony ce qu’ils en pensent… Malgré la renommée de HTC acquise aux débuts d’Android, malgré les racines et les innovations de LG dans le monde du smartphone, cela n’a pas empêché les 2 marques de se retirer de ce marché. Et Sony n’en est sûrement pas loin non plus.

Et c’est d’ailleurs en relisant mon article sur le Zenfone 6 que je réalise qu’Asus n’apprend pas spécialement de ses erreurs. Je vous explique. Sur mon test du Zenfone 6, mes 2 plus grands regrets sont l’absence de certification IPxx, qu’on peut expliquer par cette Flip camera qui rend la tâche difficile, mais surtout la partie photo. Le Zenfone 6 offrait des clichés qui manque de punch, et si je disais plus haut que le Zenfone 7 Pro est fiable et polyvalent de ce côté-là, le côté fade des photos reste également vrai.

Et c’est également là qu’une marque est attendue : savoir prendre en compte les retours du consommateur et ajuster le tir sur la version suivante. On pourrait se dire que c’est peut-être le cas sur les Zenfone 8, mais les éléments utilisés sont les mêmes (!) que sur l’itération précédente (et le COVID n’y est sûrement pas étranger…). D’après Asus, le Zenfone 8 Flip ne serait pas le successeur du Zenfone 7 Pro. Je garde donc bon espoir pour un Zenfone 8 Pro qui viendra m’étonner et convaincre un nouveau public !

Le consommateur se dirige vers ce qu’il connait (thanks captain). Et il aura bien plus de facilité à prendre un PC Asus qu’un smartphone de la même marque, tout comme on prendrait bien plus facilement une TV LG ou Sony qu’un smartphone. Et malgré ça, est-il possible de se faire une place sur un marché ultra-concurrentiel avec des géants en haut de la pyramide ? S’il ne faut pas viser le podium directement, rappelons-nous de l’arrivée de OnePlus sur le marché, une marque sortie de nulle part… mais à la communication bien rodée.

Alors la prochaine fois que vous penserez à changer de smartphone, si votre budget est dans les 600 €, et si vous vous intéressez à OPPO ou OnePlus, jetez un œil aux Zenfone et revenez ici nous remercier nous en dire des nouvelles !

Vous aimerez sûrement

Ajoutez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.